L’art thérapie est une approche centrée sur un processus créatif en tant que modalité thérapeutique.
Cette pratique propose une expérience artistique, sensorielle et ludique à travers différents procédés :
peinture, dessin, collage, modelage… Les images créées servent de point de départ et de référence pour nourrir la relation entre patient et thérapeute.

Le dispositif mis en place permet à l’activité de se dérouler dans un cadre défini, sécurisant, sans que n’interviennent de jugement de valeur, d’incitation et d’interprétation intrusive.
L’art thérapie contribue à apaiser et métaboliser les souffrances physiques et psychiques par l’expression de la créativité artistique.

L’Art-Thérapie est une approche centrée sur un processus créatif en tant que modalité thérapeutique. Cette pratique propose une expérience artistique, sensorielle et ludique à travers différents procédés :

Arts plastiques : peinture, dessin, collage, modelage…

The British Association of Art Therapists (BAAT)Les images créées servent de point de départ et de référence pour nourrir la relation entre patient et thérapeute.
La pratique des arts plastiques sert à raconter, à mettre en formes, volumes, couleurs, sur un thème qui favorisera le lâcher-prise et ouvrira les portes de votre imaginaire.

Danse Mouvement Thérapie

On utilise le langage de la danse. Il est un moyen et non une finalité. C’est un instrument pour que le pratiquant puisse exprimer ses émotions. La technique est au service de l’expression. Elle est un support du langage corporel, car on s’exprime par le corps.

Dramathérapie

Comprendre et utiliser les mécanismes du jeu de l’acteur en vue d’une composition d’un personnage, d’un masque de soi-même. L’art-thérapie ajoute à l’art le projet de transformation de soi-même.

Musicothérapie

Musicothérapie active – Il s’agit d’un travail sur la communication non verbale. Le principe est l’ouverture de canaux de communication avec des personnes en rupture de communication. C’est un travail sur les productions sonores au moyen de la voix, les percussions ou autres. Le sujet devient créateur et s’exprime à travers la musique et les sons.
Musicothérapie réceptive – Une séance de musicothérapie réceptive associe trois fragments d’œuvres musicales dont l’audition successive constitue trois étapes thérapeutiques : apaisement, détente, relaxation.

Le dispositif mis en place permet à l’activité de se dérouler dans un cadre défini, sécurisant, sans que n’interviennent de jugement de valeur, d’incitation et d’interprétation intrusive.
L’art thérapie contribue à apaiser et métaboliser les souffrances physiques et psychiques par l’expression de la créativité artistique.

____________________________________________________________________________

Thématiques

Art-thérapie : L’art qui a fait revivre Michel Leblanc

Art-thérapie : L’art qui a fait revivre Michel Leblanc
29 juin 2018
Art-thérapie : Quand l’art fait revivre !
Michel Leblanc est canadien et artiste-peintre international handicapé membre de « Visions sur l’art Québec », filiale de « Very Special Arts » qui promeut les artistes handicapés à l’international. Il est également conférencier et anime un atelier-conférence intitulé : « L’Art Rassemble », qui met en valeur les vertus de l’art et l’art-thérapie.

À travers son ouvrage « L’Art Qui Fait Revivre », il propose un récit qu’il souhaite inspirant et qui témoigne des bienfaits que lui ont apporté son art lors des rudes épreuves qu’il a eu surmonter dans la vie. Michel un jeune athlète ambitieux défie toutes adversités pour arriver à ses fins. Adolescent, il est victime d’intimidation et plonge dans la consommation de stéroïdes anabolisants. À vingt ans on lui diagnostique deux tumeurs aux seins. Passionné des arts, il se relèvera par sa thérapie miracle ; la peinture et réalisera le rêve de démarrer son entreprise. Plusieurs années plus tard, à la sortie d’un restaurant, il est victime d’un accident fatal, heurté dans un face à face par un chauffard. Frôlant la mort, les jambes écrasées, Michel sera hospitalisé pendant 6 mois. Cloué à son lit et n’ayant plus le goût de vivre, une bonne fée lui dénichera un atelier clandestin au sous-sol de l’hôpital afin qu’il se remettre à l’œuvre.

Pour lire l’article, cliquez sur la couv.

Les neurones qui réécrivent les souvenirs traumatiques

Les neurones qui réécrivent les souvenirs traumatiques
15.06.18
Des neuroscientifiques de l’EPFL ont localisé les cellules permettant de reprogrammer des souvenirs durables d’expériences traumatiques en souvenirs de sécurité, une première dans le domaine des neurosciences. L’étude est publiée dans la revue Science.
Les souvenirs d’expériences choquantes peuvent être à l’origine de problèmes mentaux comme le trouble de stress post-traumatique (TSPT), qui peuvent détruire la vie d’une personne. On estime actuellement que près d’un tiers de la population présentera des troubles liés à la peur ou au stress à un moment ou un autre de sa vie.
Une nouvelle étude montre maintenant comment, au niveau cellulaire, une thérapie est capable de traiter des souvenirs traumatiques, même très anciens.

« Nos découvertes ont permis, pour la première fois, de mettre en lumière les processus à la base du succès du traitement des souvenirs traumatisants »,

explique Johannes Gräff, professeur à la Faculté des sciences de la vie de l’EPFL, dont le laboratoire a réalisé l’étude.
Dans le domaine du traitement des souvenirs traumatisants, une question fait depuis longtemps débat : l’atténuation de la peur passe-t-elle par la suppression de la trace de peur d’origine dans la mémoire et son remplacement par une nouvelle trace de sécurité, ou par la réécriture de la trace de peur d’origine en trace de sécurité ? Une partie du débat est liée au fait que nous ne comprenons toujours pas exactement comment les neurones stockent les souvenirs en général. Bien qu’ils n’excluent pas une suppression, les résultats de cette étude montrent pour la première fois l’importance de la réécriture dans le traitement des souvenirs traumatiques.
…/…

Pour lire l’article, cliquez sur le logo de l’école polytechnique fédérale de Lausanne