Table ronde – Médiation thérapeutique : proximité et distance

Flyer Table ronde 25 septembre 2021

2ème Table Ronde Numérique de la SIPE-AT

Samedi 25 septembre 2021 – 14h -16h

Intervention et participation : sipearttherapie@orange.fr

Les médiations définissent tous les procédés qui facilitent l’expression du sujet. Leur caractère devient thérapeutique quand elles s’inscrivent dans une relation de soin. Les médiations complètent, illustrent ou décrivent ce que le corps, la pensée ou l’imaginaire voudraient exprimer. L’art thérapeute au fil des séances développe un processus d’expression et de relation qui dévoile d’autres aspects que ce qu’exprime la parole. Il en repousse ainsi les limites.

La proximité se joue dans le surgissement de capacités créatrices intimes, enfouies et non connues ou dans le rôle de facilitateur que prend le thérapeute. La distance apparait dans les réflexions qui naissent autour du processus créatif ou l’apaisement, la mise à l’écart d’une détresse et d’une souffrance. La table ronde proposée par la SIPE–AT permettra à chacun de donner son expérience dans le contexte de la pandémie Covid ou le numérique a modifié les pratiques dans les aspects de proximité et de distance.


Communication d’Emmanuelle Cesari
Vision modifiée des aspects de proximité et de distance
en visio-consultation
Atelier expérientiel individuel
à médiation arts plastiques, contre l’anxiété face à la covid-19


Résumé
L’art-thérapie est une discipline entreprenante et énergique. Alors que la maladie à Coronavirus pèse sur la santé mentale de la population, l’art-thérapie saisit l’opportunité de développer de nouvelles pratiques. L’e art thérapie, propose d’apaiser l’anxiété des personnes vulnérables ou non, confinées ou malades. Notre objectif principal est d’inviter des participants à un atelier expérientiel numérique individuel d’e art thérapie pour déposer leur anxiété sur un support créatif et la mettre à distance. Une trentaine de personnes adhérera à une étude qui dispense 10 séances contre l’anxiété. Cette nouvelle pratique, sur une plateforme sécurisée, fait évoluer la triade : participant, art-thérapeute et médium. Nous aborderons les questions de l’alliance thérapeutique et du processus créatif qui se trouvent bouleversés par rapport à un atelier en présentiel et nous apporterons les témoignages, sur leur vision modifiée des aspects de proximité et de distance, des participantes à l’étude : Cadix, La Rousse est douce, Sonya, Léa, Émilie et Picture.


14h accueil des participants
14h05 : Présentation du programme et des intervenants par Fabienne Grinfeder, secrétaire générale.
14h10 : Introduction au thème « Médiation thérapeutique : proximité et distance » par notre Président Pr Laurent Schmitt.
14h15 : Emmanuelle CESARI :
Vision modifiée des aspects de proximité et de distance en visio-consultation lors d’un atelier expérientiel individuel à médiation arts plastiques contre l’anxiété face à la covid-19.
14h40 : Pr Jin-Sook KIM :
The Use of Signal as a Means to Facilitate Safe/Sacred Space : Experiential Part of Art Therapy Graduate Students Seminar
L’utilisation du signal comme moyen de faciliter un espace sûr/sacré : partie expérientielle du séminaire des étudiants diplômés en art-thérapie.
15h05 : Philippe Bezzina :
De la proximité et de la distance dans le cadre de la photographie thérapeutique
15h30 : Conclusions

Des séances d’art-thérapie, pour les enfants, après les incendies à Tizi-Ouzou

Des ateliers d'art-thérapie à partir de dimanche à Tizi-Ouzou

ALGER- Un collectif d’artistes et de travailleurs de la santé, bénévoles, organisent, à partir de dimanche, une opération de prise en charge psychologique et des séances d’art-thérapie. Celle-ci s’adresse à des enfants de la région de Tizi-Ouzou, traumatisés par les récents incendies ayant ravagé la région, a-t-on appris auprès du collectif.

Le collectif qui avait lancé une collecte de dons de fournitures et matériel de dessin prévoit d’organiser quatre séances d’art-thérapie, pendant cinq jours dans la ville de Larbaa Nath Irathen (Tizi-Ouzou), en collaboration avec des associations locales.
Le sculpteur Abdelghani Chebouche, un des initiateur du projet, explique que le but d’une telle initiative est d' »apporter une aide psychologique, aux enfants notamment, afin d’exorciser les traumatismes causés par les incendies de forêts et reconstruire à nouveau les régions sinistrées ». Il encourage également la « généralisation de cette initiative, avec d’autres bénévoles, à travers toutes les wilayas touchées par ces incendies.
Abdelghani Chebouche a précisé par ailleurs, que le collectif prévoit une journée de formation à l’art-thérapie pour les artistes, psychologues et bénévoles de la région afin de pérenniser l’initiative, et que le collectif reste disposé à dispenser des formations pour les artistes et bénévoles souhaitant reproduire l’initiative.


Nous participons à la journée de formation en art-thérapie et sur le syndrome de stress post-traumatique du samedi 3 septembre 2021.

Voici les deux power-point qui nous serviront de support :

Art-thérapie Incendie Kabylie

SSPT Incendie Kabylie

Pour allez sur l’article de Algérie Presse Service, cliquez sur l’image


Notes de l’art-thérapeute Emmanuelle Cesari
Samedi 4 septembre 2021
18 participants.
Le panneau avec les 18 feuilles et tous les liens a déjà provoqué une émotion esthétique.
Lorsque chacun travaillait sur lui et sur sa feuille un chant s’est élevé et d’autres ont suivi.

Dimanche 5 septembre 2021
Lundi 6 septembre 2021