BMP – Mélanges

BMP – Mélanges
Je continue mon petit chemin, dans le mouvement. Mon idée pour cette nouvelle production était plus centrée sur le chemin du mélange avec le corps et la forme du visage. Ce n’est pas l’idée du mouvement des dissociations qui était présente, mais la notion de mélange, mélanges graphiques et mélanges de couleurs.

Comment avez-vous concrétisé votre esquisse ?

L’idée était donc de mélanger deux visages. Mais celle-ci ne s’arrêterait pas là, elle irait également jusque dans le mouvement des corps. L’un des deux sera pratiquement mélangé dans l’autre au point que l’on ne pourrait en percevoir sa forme en entier. Un jeu de mélange, même si je n’avais pas tout dans ma tête de bien stable, je savourais cet instant présent qui allait se présenter. Ce rendez-vous avec le médium mais aussi avec les formes !
J’ai donc commencé par faire apparaître le visage de l’homme que j’avais envie d’appeler : « le monsieur chapeau » ! Puis j’ai continué en dessinant une forme de corps avec juste des traits qui pourraient faire penser à un semblant de bras ! Ce n’est qu’ensuite que j’ai incrusté dans le corps de cet homme, celui de la femme ; j’ai également fait de même avec le visage qui serait légèrement décalé vers le nez, en fait ce n’était pas prévu. C’est une correction de ma part que j’ai retransformée. Un petit plus, l’imprévu avait sonné ! La chevelure de la femme retranscrirait une partie de la forme du visage de l’homme chapeau. Mais pour moi, la vie n’était pas encore bien incorporée sur ma feuille, même avec mon esquisse qui était maintenant terminée. Il ne me manquait plus qu’à y déposer les couleurs et l’idée était, comme je l’ai écrit, de continuer à jouer avec les mélanges des divers tons que j’aurais choisi, à partir de la peinture aquarelle. La vie sera présente !
Je suis donc passée par les couleurs ; jaune, par le vert, le bleu, le blanc, le violet, le rouge, le gris et le marron. J’en arrivais à mettre trois tons différents, voire plus sur mon pinceau. Plus je prenais plaisir, plus je mettais de la couleur, plus ce mélange je le souhaitais encore plus grand ! Toutes les finitions ont été faites au pinceau.

Quels matériaux avez-vous utilisé ?

Création conçue sur une feuille de format 36 x 46 cm. Comme médium, de la peinture aquarelle, un crayon HB pour donner naissance à mon esquisse.

Que ressentez-vous face à votre production ?

Dans ma tête, je ne me sens pas mélangée comme les couleurs de ma création. Par contre,  dans ma tête, c’est la colonie de vacances de pouls ! Ça me tape dans tous les sens. C’est parce que j’ai passé un agréable moment voilà !

Petit diaporama des œuvres 🙂

 

 

BMP – La dame au grand chapeau

BMP – La dame au grand chapeau
Prendre son pinceau, s’amuser et oublier tout pour un instant.

Comment avez-vous concrétisé votre esquisse ?

Encore une autre manière de travailler à la fois le décalé et le cubique.
Comme le soleil est mitigé en cet été, je me suis dit que je pouvais le faire revenir en imaginant des chapeaux ? oui, un chapeau « bon chic bon genre », qui protège bien du soleil, un chapeau porté par une femme et avec le côté décalé pour le corps. Je souhaitais m’offrir un bon moment avec ce rdv que je prenais avec mes pinceaux et le médium, un moment sans me poser ces milles questions qui ont, par moments, ni queue ni tête.
Me voilà installée derrière ma table à dessin dans mon coin dessin. Ma feuille bien à plat devant moi et les crayons à papier qui me font signe de les faire danser sur ma feuille.
Pour commencer, les premiers traits étaient ceux du grand chapeau. Puis dans la continuité, en descendant, j’ai dessiné le visage de la femme, visage de face, puis le corps qui est décalé, par le jeu de ces formes géométriques. J’allais donc dans ce mouvement, jusqu’à la forme des seins. En moi, cette envie de m’amuser, envie qui s’incruste jusque dans mon tracé.
Initialement c’est le chapeau que je souhaitais mettre le plus en valeur, mais finalement le chapeau et le visage faisaient un. Je dois dire que dans ma tête par moments, ça change souvent, et là ça allait tout seul. L’ensemble de ma production allait bien m’attirer ! C’est ce qui s’est passé une fois l’esquisse terminée.
Je devais ensuite arriver à l’étape suivante : déposer des couleurs, habiller mon ébauche, pour faire venir ce soleil qui me semble tellement timide cet été ! C’est pour cela que le jaune du soleil se montre très dominant dans mes créations tout comme les tons : jaune citron, jaune plus pâle, la couleur bleu, rose, vert et du rouge pour la bouche, les lèvres. J’ai utilisé un crayon noir pour souligner le contour de mes différents éléments.

Quels matériaux avez-vous utilisés ?

Cette composition a été conçue sur une feuille de format 36 x 46 cm. J’ai utilisé un crayon HB pour faire apparaître l’esquisse. De la peinture aquarelle comme médium, ainsi qu’un feutre noir à la pointe fine.

Que ressentez-vous en face de votre création ?

Dans ma tête, je me sens fatiguée, je n’aime pas sentir cette sensation, car je me sens lourde dans mon cerveau, mais seulement d’un côté. Mais je me dis que cet autre côté qui me semble vide, a été rempli par ce moment passé avec mes pinceaux. Je ne me sens pas spécialement angoissée, mais je me sens vidée, mais pas de manière négative enfin je ne sais plus. Mais je suis sure d’avoir passé un agréable moment avec ce rendez-vous avec le médium.