BMP – Quand dans un corps les couleurs semblent sortir partout

BMP – Quand dans un corps les couleurs semblent sortir partout
Dessiner un corps avec un mouvement de couleur qui en sortirait, qui procurerait un jet de bien-être. Voilà comment je pourrais décrire le projet de cette nouvelle création.

Comment avez-vous concrétisé votre esquisse ?

Dans ma représentation, je voyais ces couleurs sortir aussi bien de la tête que de tout le reste d’un corps, mais je voyais aussi quelques morceaux, que je voulais intégrer. Ces morceaux, qui me poursuivent un peu en ce moment, car je suis loin de me sentir entière, en un seul morceau.
Ce qui m’attirait dans cette nouvelle production c’étaient les couleurs, et leur mouvement, car elles se faufilent partout. A la fois c’est voulu donc organisé, mais elles se mélangent et là, je ne sais plus trop où est la sensation de bien-être. Mais elle était là !
Je commence donc par dessiner un tabouret pour asseoir ce corps, pour qu’il ait une bonne assise, qu’il ne risque pas de tomber sur le sol. Ces détails comptent pour moi.
Puis je continue en dessinant des paires de jambes légèrement mélangées, puis les fesses, et je remonte doucement pour donner naissance à ce corps de profil qui se tient bien pour ensuite lui donner, lui rajouter les deux bras, des mains allant dans la chevelure, pour terminer avec le visage lui aussi de profil.
Une fois ce corps de femme dessiné, j’y rajoute par ci par là des traits qui rappelleront mon idée de départ qui était de donner naissance à des mouvements de couleurs.
Mon ébauche terminée, je la regarde de loin posée sur le chevalet. Je ne me sentais pas très satisfaite. Je ne ressentais rien ou presque rien.
Il manquait les couleurs, je me suis donc empressée de sortir la peinture aquarelle et je me suis lancée à y déposer les premiers tons. À ce moment-là, je me sentais plus apaisée puisque j’habillais ce corps de femme qui se tenait bien assis sur le tabouret.
Pour recouvrir la femme de son habillement, je me suis baladée dans les tons : Jaune, jaune orangé, bleu, marron, noir, noir-gris, vert, violet, rouge en rajoutant plein de petits mélanges voulus et involontaires. Les finitions sont faites au feutre noir à pointe fine.

Quels matériaux avez-vous utilisés ?

Création conçue sur une feuille 36 x 46 cm. Comme médiums : un crayon HB, de la peinture aquarelle. Pour les finitions, un feutre noir à pointe fine.

Que ressentez-vous devant votre création  ?

J’observe ma production, je me sens fouettée dans ma tête par une douceur. Le mouvement existe tout comme un plaisir fragile dans ma tête. Concernant mon cerveau, je le cherche encore. Ne cherchez pas à comprendre, sinon là bonjour les migraines MDR !

BMP – Projet d’une création pour une sortie le 6 mai à La Chapelle-d’Angillon

Sortie nature samedi 6 mai 2023
Une autre découverte que je trouve super sympa, un nouveau univers dans lequel j’apprécie de participer.
Cette nouvelle production est née sur une feuille de format de 36 cm sur 46 cm.
J’ai dessiné une chaussure pour retranscrire la marche, et des fleurs de la saison du mois d’avril. Sans oublier une petite touche originale du mouvement de BMP mais aussi mon côté plus jeune. Le mélange des deux donnera naissance à une jonquille unique dans le bouquet.
Comme médium la peinture aquarelle (Water colour). Pour les finitions des crayons de couleurs aquarérables.
Tons que j’ai utilisés, dans divers mélanges :
Vert clair numéro 601
Vert foncé numéro 602
Vert de vessie numéro 623
Gris de France numéro 708
Terre de Sienne naturelle numéro 234
Violet numéro 536
Bleu de cobalt numéro 512
Bleu de céruléum numéro 536
Jaune citron numéro 205
Jaune numéro 200
Orangé numéro 235
Carmin numéro 318
Cramoisi d’Alizarine numéro 326.