BMP – Un corps géométrique !

BMP – Un corps géométrique !
Silhouette réalisée à l’aide de formes géométriques de base : carrés, rectangles etc.
Je n’avais pas d’idée précise sauf que je ne voulais rien de rectiligne, rien de trop minutieux. Il faut dire qu’entre les examens, en ce moment, qui prennent beaucoup de place dans mon planning etc., cela commence à jouer sur ma concentration et mon cerveau s’y perd un peu, mais bon rien de grave ! Il va s’en remettre ! Ce qui fait du bien : deux carrés de chocolats le matin ! Une ordonnance qu’une mamie m’avait fait découvrir lorsque j’étais aide soignante de nuit  😉
A ce jour et à ce moment précis je souhaitais m’amuser et m’évader de tout cela. En général, j’aime faire les choses « convenablement », car cela me fait travailler mes recherches d’idées pour aller à des formes abouties. Et parfois, cela me permet de donner vie à des œuvres différentes, qui finalement me permettent de détendre l’intérieur de la tête qui est sous pression. Je ne sais pas si ça se dit comme cela, « détendre l’intérieur de ma tête », j’ai trop envie de rire ! Franchement Béatrice ! mais c’est ce que je tiens à écrire. Mon envie d’aujourd’hui, elle n’est pas compliquée ! Ça me parlait géométrie.

Comment avez-vous concrétisé votre esquisse ?

L’idée était de me promener un peu dans les formes géométriques, pour donner vie à un corps qui s’apprêtait à défiler. Je pense à un défilé de mannequins, où chaque personne peut lancer une nouvelle mode, une nouvelle élégance. Aller, je me lance ! Et oui que va-t-il surgir de mon cerveau. Je vais le découvrir.
Je commence donc par dessiner le visage de la femme, puis je continue avec le haut du corps, et là, je commence à dessiner les diverses formes géométriques. En fait, à partir de là, les formes se positionnent facilement. Mais je voulais aussi donner corps à un corps. Un corps qui ne ressemblait à aucun autre.
Cela fait beaucoup de corps, je trouvais subitement. Il en allait de même pour les jambes, les pieds et les mains. Ceci étant possible grâce au positionnement des différentes formes. Sacret cerveau ! Il ne devait pas se tromper !
Mon esquisse terminée, je vais m’amuser à le recouvrir de son manteau de couleurs avec l’aide de deux médiums : la peinture aquarelle mélangée de feutre aquarelle.
En fait, je voulais que personne ne perçoive la différence de ces deux médiums, cela m’amuse. Pour mettre en place ceci, je dépose un peu de peinture que j’allonge ensuite avec un feutre aquarelle. Puis, je finis par repasser sur toute la surface de la forme avec un pinceau humide.
Mais, j’avais toujours en moi l’idée de rien faire de rectiligne et de trop minutieux. De la détente ! J’ai terminé ma création en faisant les contours au feutre noir.

Quels matériaux avez-vous utilisés ?

Cette production a été conçue sur une feuille blanche de format 36 à 46 cm.
Comme médiums : de la peinture aquarelle, des feutres aquarelles, un feutre de couleur noir. Un crayon HB pour donner naissance à mon esquisse.

Que ressentez-vous quand vous regardez votre création ?

Je regarde ma production, dans ma tête, je me sens aérée, moins serrée, j’ai cette impression que l’oxygène circule mieux tout comme le flux sanguin ! Je ris après mon cerveau, car franchement parfois, il m’emmène loin, mais rien de grave là aussi ! Je me suis amusée après le reste, je verrais au fur et à mesure !

BMP – La dame aux boucles d’oreilles

BMP – La dame aux boucles d'oreilles
Parfois, il ne faut qu’un rien pour faire naître une œuvre. Ici, ce sont des  boucles d’oreilles. Cette idée m’est venue, car je faisais du tri dans mes bijoux. Je n’en ai pas beaucoup, parce que je fais beaucoup d’allergies, mais ceux que j’ai, sont tous originaux et me plaisent. Ils vont bien avec mon côté « artiste légèrement disjonctée ».
En ce matin, j’avais également envie de déposer de la couleur jaune sur ma feuille. Jaune comme ce beau soleil d’été ! Et puis cela fait fuir les angoisses comme cette date de mon opération qui approche. J’avais donc de quoi faire naître une nouvelle production bien gaie et sans angoisses !

Comment avez-vous concrétisé votre esquisse ?

Je percevais bien dans ma tête, un mélange de courbes associé avec des boucles d’oreilles. Un visage avec un long cou, de grands cheveux blonds qui s’intégreraient bien avec l’accompagnement de grandes boucles d’oreilles. À cette esquisse, je vais y rajouter une main. Peu importe sa forme, elle sera là avec un début de semblant d’épaule, j’écris semblant, car on n’en perçoit pas bien une vraie forme.
Je commence à dessiner le contour du visage, une fois cela fait, je positionne les boucles d’oreilles. Elles iront des plus petites aux plus grandes, mais sans rien de symétrique. Puis je continue mon esquisse en y intégrant la forme du cou, la forme de la main avec des doigts légèrement serrés, et je termine par un arrondi pour un semblant d’épaule et de début de corps. Sans oublier les yeux, pour que cette personne ne soit pas aveugle.
Mon esquisse a pris place sur ma feuille, ce visage avec des boucles d’oreilles ne demande qu’à avoir leur manteau de couleur. Ainsi, pour cela, je vais y remédier avec le médium, la peinture aquarelle. Je vais donc me promener dans mon envie de ce matin, la couleur jaune avec, par moment, un rajout d’un petit marron. Puis je continue ma promenade en passant vers les tons violets, bleu, roses et noirs.
Pour terminer, pour mettre les bijoux en valeur, je rajoute quelques petits motifs colorés avec l’aide de feutres aquarelles. Ainsi, je fais quelques finitions au feutre marron et des traits au crayon de cire pour le fond de ma création.

Quels matériaux avez-vous utilisés ?

Création conçue sur une feuille 36 x 46 cm. Comme médiums : un crayon HB pour mon esquisse, de la peinture aquarelle, des feutres aquarelles. Un feutre marron pour les finitions finales et quelques traits aux crayons de cires.

Que ressentez-vous devant votre création ?

Je regarde ma production, je me sens là, mais ça me tape dans ma tête. Je souris, car les boucles d’oreilles ne sont pas bien rondes, mais ça je l’ai fait exprès, parce que pourquoi en dessiner comme toutes les autres, ça ne serait pas amusant ! Il fait beau et le soleil jaune est présent ! Alors j’écris que ça va doucement 🙂