5 novembre 2011 – fracassante émission pour Laurent de Villiers

6 novembre 2011
Émission très violente hier au soir chez Laurent Ruquier ONPC. C’était une catharsis profonde et inouïe au sein d’une famille française venue d’une planète que l’on croyait à jamais disparue.
Sur les faits on ne peut rien dire… Mais sur les effets, sur le mal d’une distorsion familiale qui touche au plus profond des êtres, les conséquences, le tsunami que cela provoque. Ce témoignage trépidant et parfois poignant met le doigt sur la comédie humaine :

A/ La Comédie familiale, le jeu de mensonges, silences, colères, de puissance, et façade que l’on veut limpide, translucide pour les yeux de tout un chacun. Haine et amour enfouis et ressurgis dans un univers à la « Folcoche ».
B/ Comédie politique que se jouent devant nos yeux les acteurs politiques qui ne songent qu’au pouvoir, qu’à la manipulation de l’opinion pour pouvoir survivre au mépris de tout, et qui s’entendent parfaitement entre eux, entre menaces, dénigrements, amabilités, chausses trappes… On va en avoir une belle démonstration dans les mois qui viennent avec les Présidentielles et les Législatives.
C/ Comédie religieuse de gens qui se tirent les interprétations des religions à soi pour assouvir leurs obscurs instincts, leur volonté de puissance. Animer Zeus, le réveiller avec sa foudre, ses éclairs, ses tonnerres, animer les pages que l’on veut des Livres saints pour leur faire dire ce que l’on veut etc.
L’imbécilité souvent anime des êtres frustes, sans culture, sans réflexion, leur font dire, faire des choses extravagantes et choquantes… Retenir que la mère de Laurent lui aurait dit lors de l’enterrement d’une petite fille tuée dans un accident de la route que Dieu l’avait rappelée à Lui parce qu’elle aurait pu (ou quelque chose d’approchant) mener, adulte, une vie dépravée ! C’est l’ahurissement de la connerie, du Jansénisme à deux sous.
Dans la forme Natacha Polony et Mme Pulvar ont été parfaites de tact. Laurent Ruquier remarquable (lisant des passages). Pour les autres c’était les amabilités d’usage.
Pour lire le billet, cliquez sur le logo de Lecture pour tous
_____________________________
Autre billets sur l’affaire de Villiers
23/12/2010 – Accusant son frère d’inceste, Laurent de Villiers se pourvoit en cassation – Le Monde
18/12/2010 – Viols par inceste : Laurent de Villiers juge « totalement partial » le non lieu en faveur de son frère
L’histoire des viols par inceste de Laurent de Villiers par son frère
INCESTE Affaire Laurent de Villiers contre Guillaume de Villiers – 2006/2010
17/12/2010 – Laurent de Villiers : « Je ne me tairai pas »
17/12/2010 – Affaire Laurent de Villiers : le combat d’un enfant seul face aux viols par inceste
16/12/2010 – « Laurent de Villiers est un martyr » par Anne de Kervenoael
13/10/2009 – Pressions sur l’édition : l’exemple du livre de Laurent de Villiers
26/11/2006 – Le fief de la famille Villiers refuse d’y croire
31/01/2011 – Chroniques judiciaires du Nouvel obs : Viol présumé chez les Villiers : retour sur une très étrange affaire
11/05/2011 – Guillaume de Villiers, accusé de viols par son frère Laurent, le poursuit pour chantage et subornation de témoin par Isabelle Monnin.
1/11/2011 – Affaire de Villiers : Qu’as-tu fait de ton frère ?
Laurent de Villiers a déclaré que son père lui avait dit « que cela ne le concernait pas et que c’était entre moi et mon frère ».
Laurent de Villiers : Le fils mots dits par Ondine Millot
2 novembre 2011 – A2 Journal de 20h – Laurent de Villiers
5 novembre 2011 – Emission « On n’est pas couché » avec Laurent de Villiers
Tais-toi et pardonne ! par Laurent de Villiers
7/12/2011 – Inceste. Après l’annulation du non-lieu, un procès possible dans l’affaire de Villiers
Affaire Villiers : le non-lieu de Guillaume de Villiers est annulé
Laurent de Villiers : « Il n’y a qu’une victime c’est moi, pas mon père.
Affaire Laurent de Villiers : il n’y aura pas de procès aux assises pour viol

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *