Le son et la médecine – L’atelier du son – France culture

images31 octobre 2014 – 23 heures
Musique et soin, son et thérapie, médecine et son… voilà une thématique qu’il fallait qu’on aborde un jour (une nuit) dans L’Atelier du son. Quiconque a passé un examen médical sait que le son est fondamental. Que ce soit le silence encombrant d’un cabinet médical (surtout quand c’est vu du côté du patient), ou le bip-bip d’une machine qui mesure ceci ou surveille cela, ou une alarme d’une chambre voisine, ou la voix du thérapeute, le son est partout autour du soin, autour de patient, autour du médecin… Il y a cent ou mille émissions à faire en ce sens. Ce soir, on en fait une qui rassemble le Dr. Jean-Michel Issartel, qui a développé la méthode et le logiciel Hiperion, en collaboration avec un ingénieur du son, Emmanuel Favreau qui est présent aussi ce soir, ainsi qu’Isabelle Julian, secrétaire générale de l’Association française de musicothérapie, et Gaëlle Perrot-Brenzinger, infirmière qui a rédigé un mémoire sur le son dans le bloc opératoire.

Le son indique, le son inquiète, le son rassure, le son opère, le son crée le lien : l’usage et le sens du son, dans un cadre de thérapie, varient. On en tente un premier tour avec nos invités ce soir.

On a l’occasion ce soir de diffuser des extraits de l’album de Matmos « A chance to cut is a chance to cure », composé à partir de son d’opérations médicales. Les deux membres de ce groupe électro américain, Drew Daniel et Martin Schmidt, sont enfants de médecins…

Pour atteindre le site de France Culture, cliquez sur l’image

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire