BD – Réflexions sur les débats autour de la loi

Un enfant ne doit pas amener des preuves du fait qu’il a été violé, il doit être entendu et non être entendu pour avouer comme un voleur ce qu’il n’a pas fait et dont il n’en est pas la cause et coupable !

Cette nuit je me posais cette question pour voter cette loi y a t’il dans les parlementaires des personnes qui sont capables de vraiment bien savoir, de comprendre et de « reconnaître les conséquences dramatique suite à un viol sur un enfant, ou sur une ado ? sont-ils bien habilités  à comprendre la psychologie d’un enfant et les prises en charge pour la suite, sont-ils habilités finalement à voter pour cette loi et sur quoi vont-ils se baser pour y arriver.

Une fillette n’a pas de » relation » avec un homme car c’est un viol même si elle ne le sait pas car elle est trop jeune pour le comprendre etc.
Pour avoir des relations il faut être consentant !

Si j’ai bien compris à 15 ans on doit être capable de dire oui ou non et de reconnaître ce que c’est qu’un viol, mais une ado qui n’a pas le choix car elle peut mourir si elle refuse, si elle n’est pas capable non plus de savoir que… si des preuves sont absentes aussi, car elles ont été éliminées par les agresseurs, elle fait comment ? où sont ses droits et cette « reconnaissance en tant que victime ?

Les adultes ne doivent pas oublier que ce sont des enfants et qu’ils ont à faire avec des enfants c’est important. L’adulte doit se mettre à la hauteur de l’enfant pour comprendre et non l’inverse.

Par moment quand je regarde mon passé, je me dis que si les personnes qui représentent ces administrations n’avaient pas de lacunes sur la prise en charge psy et sur les soins, sur les dégâts, je n’en serais pas là où j’en suis dans mes traumatismes graves… et à vivre avec.

Je suis persuadée encore maintenant que les personnels médicaux, administration et les politiciens doivent être formés pour pouvoir prendre des décisions et surtout pour voter des lois !

Atteinte sexuelle avec pénétration = viol

Publié dans

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire