2/ Les états limites : The Borderline Patient

Page 38
Toujours aux États-Unis, Arlene Wolberg2, en 1952, donne dans un article intitulé « The Borderline Patient », une fine description clinique de ces sujets présentant des défenses névrotiques mal assurées ainsi que des défenses plus primitives associées classiquement à la psychose. Le groupe des états limites est isolé de celui des psychoses pour être pensé comme une affection psychopathologique à part entière. Elle insiste sur :
– la tendance à instaurer entre soi et l’autre une relation d’interdépendance sadomasochiste (vouloir contrôler, dominer l’autre, tout en sac~ant se placer dans une position d’extrême soumission à l’autre). Cette tendance est soutenue par les angoisses dites anaclitiques3 ;
– la recherche compulsive de gratifications, de considérations et de récompenses, venant de l’autre (venant contrebalancer le défaut fondamental d’estime de soi) ;
– la présence de fantasmes à coloration mégalomane;
– l’hypersensibilité (aux remarques ou critiques émanant des autres), l’intolérance aux frustrations;
– des mécanismes d’échec face au succès (tendance à l’autopunition, à refuser le bonheur) ;
– l’importance du clivage des pensées, des représentations et des affects;
– la prévalence de sentiments de manque, de solitude, de vide liés aux angoisses d’abandon.
Pour elle, ces sujets ne peuvent être rapprochés de la psychose car, malgré d’importantes difficultés, ils restent ancrés dans l’épreuve de la réalité. Et les rabattre du côté des névroses consisterait à ignorer l’importance des angoisses et mécanismes de défense d’ordre psychotique.


2. A. Robbins Wolberg, The Borderline Patient, NY Intercontinental Med Book, 1973.
3. Anaclitique: terme utilisé par René Spitz pour désigner un syndrome dépressif chez des enfants ayant connu des carences de soins précoces (hospitalisme). On parle de lien anaclitique pour désigner une relation d’extrême dépendance à l’autre, tandis que cette dépendance n’est pas admise par la conscience. Etymologiquement, cet adjectif évoque ce qui est « appuyé contre ».


Autres billets sur Les états limites

1/ Livre – Les états limites par Vincent Estellon
3/ L’angoisse chez les Etats limites selon Otto Kernberg
4/ L’identification à l’agresseur dans les états limites
5/ Le clivage vertical
6/ Qualité de la communication dans la genèse de l’état limite

Lionel – L’enfant bleu d’Henry Bauchau

Henry Bauchau est décédé le 21 septembre 2012.
L’exposition Lionel, L’enfant bleu d’Henry Bauchau sera à nouveau visible au musée Art & Marges à Bruxelles, à partir du 25 octobre 2012, et ce jusqu’au 27 janvier 2013.
http://www.artetmarges.be/index.php/fr/expositions/a-venir/lionel-lenfant-bleu-dhenry-bauchau.html
Pour fêter cet évènement, Lionel a signé le catalogue qui lui est consacré à la librairie La Terrasse de Gutemberg, 9 rue Emilio Castelar, à Paris (Métro Gare de Lyon ou Ledru Rollin), le mercredi 10 octobre, à partir de 18h.