Mon Bataclan : le récit bouleversant d’un rescapé en bande dessinée

logoFigaroCultureMon Bataclan : le récit bouleversant d’un rescapé en bande dessinée
Par Aurélia Vertaldi
21/10/2016
récit d’un rescapé en bande dessinée
Fred Dewilde fait partie des survivants des attentats du 13 novembre. Il était au Bataclan lorsque sa vie a basculé. Après le soulagement de s’en être sorti, l’auteur a dû faire face à une difficile reconstruction. Il livre dans son album son histoire.

Derrière le pseudo Fred Dewilde : un survivant du 13 novembre. Le graphiste de 59 ans, père de trois enfants, était au Bataclan le soir du drame avec des amis. Et comme tant d’autres, il a basculé dans l’horreur : « En un instant nous ne sommes plus qu’une masse grouillante de vivants, de blessés, de morts, une masse de peur, hurlante de terreur… » décrit-il dans sa bande dessinée de 15 planches, intitulée sobrement Mon Bataclan.

Cathartiques ces pages en noir et blanc racontent la terrible soirée. Tout en pudeur, le survivant relate les deux heures passées à faire le mort entre le cadavre d’un homme et une jeune fille blessée. Bruit assourdissant des coups de feu, sol jonché de cadavres, mares de sang ou chairs déchiquetées constituent la scène apocalyptique de son traumatisme. Sans oublier les terroristes, « ces chevaliers de l’Apocalypse sans leurs putains de chevaux ! » représentés sous forme de squelettes.

Pour lire l’article, cliquez sur le logo du Figaro.fr culture

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *