Article – Capture mon rêve… par Guy Lesœurs

Capture mon rêve, Mère Araignée, tradition de l’attrape-rêve et fonction du rêve chez les Amérindiens du Nord
Résumé

Recherchant et redoutant à la fois la puissance des songes mais conscients de la vulnérabilité mentale des bébés, les Amérindiens du Nord (Ojibwas/Chippewas) utilisent encore un petit filet tendu sur un cadre en bois : l’attrape-rêve, pour filtrer les rêves devant la tête des enfants dans leur berceau. A partir de cette tradition, nous discutons la fonctionnalité et la représentation du rêve chez les Amérindiens du Nord. Les cultures chamaniques amérindiennes, notamment la culture Algonquine, au XVIIe siècle, avaient pressenti l’intérêt du rêve comme moyen introspectif, voie vers ce qui en Occident fut appelé « inconscient ». Adultes, ils se servaient de l’attrape-rêve pour obtenir des visions afin de guider leur vie.

Pour lire l’article, cliquez sur le logo de Cairn.info

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *