Livre – La Cure analytique à distance

La Cure analytique à distance
Frédérique Tordo et Élisabeth Darchis
L’Harmattan, 2017
Dans cet ouvrage collectif, préfacé par Serge Tisseron, psychologues et psychanalystes cherchent à confronter les nouvelles technologies et la pratique analytique. Frédéric Tordo, qui a notamment travaillé sur la relation entre la psychanalyse et les robots, s’interroge sur la pratique des psychothérapies analytiques via Skype. Bien entendu, cela peut dérouter.
Et questionner : le cadre thérapeutique, le lien thérapeute-patient, mais aussi la place de l’empathie quand on accède à l’autre via un écran, ou encore la manière dont les visages sont parfois déformés ou uniformisés. Dans tous les cas, une réflexion sur ce sujet s’avère nécessaire : il est évident que les pratiques psychanalytiques doivent intégrer les problématiques contemporaines. Les auteurs portent un regard nouveau, pertinent et profond sur le transfert, le contre-transfert ou la place des sensorialités. Un débat passionnant. E.G.


SOMMAIRE
Couverture
4e de couverture
Comité scientifique
Titre
Copyright
Préface de Serge TISSERON
L’entrée de Skype dans le bureau du psy
Introduction de Frédéric TORDO et Élisabeth DARCHIS

1. LA THÉRAPIE ET LA CURE ANALYTIQUE PAR SKYPE

Alberto EIGUER
Écueils et avantages
Sur le travail par skype et ses résistances
Sur le visuel
Mes hypothèses
Agathe
Casimir
Discussion
Conclusion

2. LES TROIS TRANSFERTS DE LA CURE ANALYTIQUE PAR SKYPE

Frédéric TORDO
Éloge du transfert primordial
Le transfert médiatisé
Le transfert augmenté
Pour conclure

3. NAISSANCE AU BOUT DU FIL UNE PRATIQUE ANALYTIQUE TÉLÉPHONIQUE EN PÉRINATALITÉ

Élisabeth DARCHIS
Des cures en ligne
Clinique avec séances analytiques par téléphone
Un déplacement des angoisses au bout du fil
Une écoute et la venue des images
Le voyage blanc au temps de la grossesse
Une enveloppe sonore
Une réedition des éprouvés anciens
Le processus de retrouvailles
La construction du nous familial
Une rencontre dans la réalité
Prévention des effets fantômes
Construction et roman familial
La levée des non-dits de l’enfance
Élaboration pour la nouvelle famille
Conclusion

4. SKYPE, DANS L’APRÈS-COUP D’UNE CURE ANALYTIQUE D’UN PATIENT FÉTICHISTE

Frédéric TORDO
Charles, ou le patient cyborg
Le contact originaire avec les machines
Une inclusion au sein du moi
Skype dans la cure analytique avec charles
Conclusion
5. ENVELOPPEMENT ET TRANSFORMATION DANS L’IMAGE ET AVEC SKYPE
Véronique LOPEZ MINOTTI
L’approche des images en termes de schèmes

Pour acquérir le livre, cliquez sur la couv

Pierrick Brient commente le n° de Psychologie clinique sur le virtuel

Olivier-DouvilleDirigé par Serge Tisseron et Frédéric Tordo
Revue Psychologie Clinique, n°37, éditions EDK, 2014/1.
Le numéro 37 de la revue Psychologie Clinique propose une mise au point, tant conceptuelle que clinique, sur le terme tout moderne de « virtuel ». Dirigé par Serge Tisseron et Frédéric Tordo, ce dossier s’appuie sur une grande variété de disciplines (psychologues, philosophes, psychanalystes, artistes, sociologues, informaticiens,…) afin d’étudier tant la notion de « virtuel psychique » en psychanalyse que d’aborder les implications des technologies du virtuel en psychothérapie ou dans le domaine de la culture et de l’éducation.
Serge Tisseron s’intéresse aux aléas du virtuel psychique en étudiant la façon dont des représentations peuvent se couper des informations des organes des sens et donc de l’adaptation au réel. Il se penche particulièrement sur le phénomène Hikikomori apparu au Japon dans les années 1990 et touchant des personnes âgées de plus de douze ans qui passent la majeure partie de leur temps à domicile. Ils ne peuvent ou ne veulent pas avoir de vie sociale, comme aller à l’école ou travailler. En l’absence de toute pathologie mentale, ce phénomène peut être envisagé comme une désarticulation psychique, suivie d’une désarticulation sociale. S. Tisseron aborde aussi comment la relation à l’autre, à l’objet, peuvent aujourd’hui devenir virtuelles, indépendamment de l’utilisation d’un écran mais favorisées considérablement par l’interface numérique.
Frédéric Tordo nous précise que le virtuel psychique est une disponibilité de l’appareil psychique qui permet d’anticiper des actions en attente d’actualisations. L’anticipation peut être fondamentale, préparant l’organisme à sa préservation biopsychique, cognitive, en tant que permanence virtuelle pratique liée à l’action, ou fantasmatique, par laquelle le sujet anticipe ses propres actions et/ou processus subjectifs dans une scène imaginée en tension vers des actualisations potentiellement non actualisables. Le virtuel numérique se présente comme un espace privilégié pour rendre actualisable ce qui provient d’autres registres du fonctionnement psychiques, notamment imaginaire. Les médiations numériques permettraient donc un travail de virtualisation en rendant possible l’actualisation de scénarii anticipés, fantasmatiques ou imaginaires, c’est-à-dire une anticipation créatrice, pour un individu donné, de ses propres états de subjectivité.
…/…
Pour lire la suite, cliquez sur le logo