4/ Emmanuelle Cesari – Atelier 3 – Acrylique – La colère – La catharsis

4/ AP = Arts plastiques = Emmanuelle Cesari

Gérard Alary La colèreAtelier 3 – La colère

Gérard Alary La colère

Le Symbolique – l’interdit de faire – Le Symbolique s’illustrera par les images sur le thème des émotions primaires, celles-là même qui doivent être réprimées. Les émotions exprimées deviennent accessibles. Lors de l’attaque, il était interdit de faire, d’avoir peur, d’être en colère, pas de surprise non plus. Une tentative de déconstruction des émotions qui aide à ce que l’agresseur devienne peu à peu accessible.

La tristesse et la colère vont de pair. On les retrouve entrelacées dans la douleur inhérente à la perte. Essentielles pour l’être humain, et pourtant toxiques par cumul, ces deux émotions primaires sont également les leviers de la dépression, soit par l’envahissement d’une tristesse engourdissante, voire paralysante, la dépression bleue*, soit par l’intériorisation d’une colère qui se retourne alors contre soi, la dépression rouge*.

Atelier sur le thème de la colère

Consigne

Décider auparavant si on garde le travail ou s’il sera détruit. La quantité de matière utilisée prendra du temps au séchage donc décider si on fait un travail thérapeutique à ne pas garder ou si on se fait plaisir. Décider aussi si l’on prend un temps de partage d’expérience à la fin de l’atelier.

Gouache – acrylique

Montrer comment mélanger les couleurs à partir des cinq couleurs disposées sur la palette. Que chacun choisisse et fabrique sa couleur pour exprimer sa colère.
Travail sur la quantité de matière importante à la hauteur de la quantité de colère. Il ne s’agit pas de colorer la colère, mais de la symboliser en matière, d’entrer en contact avec la matière.
Travail sur la confiance en soi pour pouvoir exprimer spontanément cette émotion. Pas d’auto-jugement négatif.
Texture proche de la peinture à l’huile, sans eau. L’aquarelle sera pour une autre émotion.

Objectifs

La colère nous donne l’énergie nécessaire pour agir et modifier des situations désagréables.


Durée

Deux heures :
Un premier atelier d’une heure permettra de rassembler les découpages choisis dans des journaux, mis à la disposition des personnes.
Le deuxième atelier d’une heure permettra de fabriquer l’œuvre commune.

Participants

10 sujets – 1 aide – 1 Art-thérapeute

Matériel

http://www.marinbeauxarts.com/fr/
https://www.faber-castell.fr/produits/beaux-arts/polychromos-artists-pastels
http://www.beauxarts.fr/
http://www.cultura.com
http://www.geant-beaux-arts.fr

Support – 10 feuilles à dessin format raisin
beauxarts.fr
Feuille Clairefontaine Bristol 50×65
cultura.com

Feuille bristol quadrillé 5x5mm 205g 50×65
 

0,90 € x 10

0,59 € x 10

 

9 €

5,90 €

Pinceaux
cultura.com

Set de 10 pinceaux synthétiques

 

4,99 € x 2

12,50 € x 2

 

9,98 €

25 €

Couteaux à peindre
cultura.com
5 couteaux à peindre
beauxarts.fr
set de 5 couteaux à peindre en plastique
 

8,99 € x 3

2,80 € x 3

 

26,97 €

8,40 €

42,85 €

Setting

L’organisation de la salle, de l’espace : tables réunies ou séparées, nombre de personnes par table, feuilles au mur, au sol, sur table, etc…
Au choix du participant
Installation – 15 mn
Rangement – 15 mn


Comme la grande majorité des personnes victimes de violences, vous pouvez vous sentir particulièrement seul-e et :

être dans une très grande souffrance psychique et physique, en proie à des flash-back, des pensées, des sensations et des images liées aux violences qui s’imposent à vous, à des cauchemars fréquents.
vous sentir déconnecté(e), avec un sentiment de vide, de dépersonnalisation, de culpabilité, de honte, d’être étranger au monde, avoir une perte de confiance et de vous sentir en état de danger permanent, hypervigilant.e, très anxieux.se avec des attaques de panique soudaines qui vous terrassent, des évitements phobiques ; vous sentir irritable avec des colères explosives, tendu(e), n’arrivant plus à vous projeter dans l’avenir, dépressif.ve, en retrait social, affectif, intellectuel ; en échec scolaire, professionnel ; présenter des troubles de la mémoire, de la concentration et de l’attention, et aussi des troubles du sommeil, de la sexualité.
être en prise avec des comportements et des conduites qui s’imposent à vous (compulsifs) et que vous ne comprenez pas, comme des conduites à risque, des mises en danger, des conduites agressives et/ou auto-agressives (tentatives de suicide, automutilations), des conduites addictives (alcool, drogue, tabac, médicaments, jeux, sexualité), des troubles alimentaires (anorexie et/ou boulimie).
La vie peut être devenue pour vous un état de guerre permanente, sans espoir d’en sortir.


flyer-13-or-de-vie-e

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire