Enquête de santé, Attentats, agressions : surmonter le traumatisme

Enquête de santé, Attentats, agressions : surmonter le traumatisme
Diffusé le 06-06-2018
Replay | Durée : 120 minutes
Présenté par Michel Cymes et Marina Carrère d’Encausse
Jean-Camille, Fanny, Sylvain et Elisabeth ont frôlé la mort. Une rupture dans leur vie qui a laissé une blessure invisible, un traumatisme psychique.

Accident, attentat, violence ou agression sexuelle… Après de tels chocs émotionnels, les victimes et les témoins peuvent développer un syndrome de stress post-traumatique. Emprisonnés dans leurs cauchemars, les images et les sons hantent ces survivants qui revivent sans cesse leur calvaire.

Perturbation du sommeil, troubles cardiaques, hypervigilance, dépression, actes auto-agressifs pouvant conduire suicide… Les symptômes sont invalidants et la maladie chronique.

Que se passe t-il dans le cerveau de ces victimes ? Quelles sont les thérapies les plus efficaces pour lutter contre ces traumatismes ? Et peut-on guérir de ces blessures invisibles ?

Aujourd’hui, la prise en charge des milliers de traumatisés psychiques est devenu un enjeu de santé publique. Les études et les essais cliniques se multiplient, des thérapies innovantes apparaissent avec leur lot de controverses.


Les invités :

Dr Muriel SALMONA, psychiatre et présidente de l’association Mémoire traumatique et victimologie
Pr Florence ASKENAZY, chef du service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent CHU Lenval de Nice
Dr Patrick PELLOUX, médecin urgentiste et président de l’Association des Médecins Urgentistes de France
Dr Laurent-Melchior MARTINEZ, coordonnateur national du soutien médico-psychologique des armées

« L’art-thérapie au risque du trauma » – Avignon

5 & 6 mai 2018
Un évènement organisé par le centre de formation « IRFAT ».
Deux jours où les professionnels du soin psychique viendront échanger lors de conférences.
Psychothérapeutes, psychiatres, psychanalystes et art-thérapeutes pourront débattre afin d’enrichir leur pratique, au regard du potentiel de l’art-thérapie.
L’art-thérapie nous permet-elle de redevenir sujet de notre vie face à la sidération d’un trauma ?
Quels sont les outils spécifiques de l’art-thérapeute face à un syndrome post-traumatique ?
La lutte contre le risque d’effondrement ne convoque t-elle pas inévitablement notre créativité ?
Lors de ce congrès d’art-thérapie, nous allons explorer l’utilisation du processus créatif dans le traitement du traumatisme psychique.


présentations des intervenants du Congrès :

Geneviève Bartoli

Art-Thérapeute et Formatrice en Art-Thérapie à Saint-Denis, elle nous présente :
« Clinique du trauma : quand l’art-thérapie s’en mêle ! »
Cette communication permettra ;
« …d’articuler comment l’art-thérapie, par la spécificité de son approche reliant le corps, les émotions, la pensée et l’impensé, permet d’initier un processus. La personne pourra alors rencontrer différemment ce qui lui fait toujours effroi en oeuvrant dans la figuration et la transformation.

Nous verrons aussi que cela ne pourra advenir que si nous avons su en préalable, créer une alliance thérapeutique et un sentiment de sécurité ici et maintenant.

Je m’appuierai sur mon expérience d’art-thérapeute, particulièrement dans le champs de la dramathérapie, auprès de victimes d’attentats, mineurs isolés, personnes en soins palliatifs. »

Geneviève Bartoli a été la superviseure du projet 13 or de vie de septembre 2016 à janvier 2017