BMP – Quand je suis dans le brouillard le matin en buvant ma Ricorée


Quand je me lève le matin et que je ne sais pas trop où je suis, et où j’en suis, c’est-à-dire ne pas savoir si je suis dans le passé ou dans le présent et ce que je dois faire, c’est complexe.
Certes, il y a des matins où ça va : mon cerveau est à l’endroit et bien dans le présent et tout fonctionne à peu près bien. Mais il y en a d’autres, où quand je me lève, je suis perdue. Par exemple, je ne sais plus comment faire fonctionner le micro-onde, savoir où sont les robinets, oublier quelle position donne l’eau chaude, ou encore comment fermer un robinet. Cela c’est hélas plus que fréquent dans ma salle de bains.
Pour trouver les mots, c’est la même chose. Mon vocabulaire s’envole et je suis comme une petite fille, à balbutier.
Dans ces moment là, il me faut plus de temps pour réagir et agir. Je dois attendre que ce brouillard dans ma tête se dissipe.
Mais, le plus étrange, c’est que quand je suis ainsi, d’une certaine manière c’est normal pour moi et je ne me rends pas compte qu’il y a un problème. Ce n’est que quand je recommence à approcher du présent, que je me rends compte que ça ne va pas.
Mon dessin sera donc de dessiner cet état de flou dans ma tête le matin, quand je bois ma Ricorée.

Comment avez-vous procédé pour la concrétisation de votre esquisse ?

Mon idée était de dessiner un visage en train de boire une Ricorée.
Je devais donc dessiner le fait de boire et donc de tenir la tasse et aussi de faire apparaître cet effet de brouillard, quand j’aborderai la finition de mon dessin. Je voulais également faire apparaître un début de corps : le haut des épaules.
J’ai donc commencé par dessiner ce que j’avais prévu et ce n’est qu’après, petit à petit, que j’ai fait apparaître les détails. Par exemple les traits sur les doigts, ou le renforcement de certains traits.
Pour les couleurs, j’ai choisi de prendre les crayons de papier pour jouer avec les ombres et les nuances de gris.
J’aime bien poncer avec mes doigts, pour rendre un effet plus net mais aussi pour faire apparaître encore plus ces nuances dans le gris.

Quels matériaux avez-vous utilisés ?

Dessin conçu sur feuille blanche 36 x 48 cm
Crayons graphic 7B, 3B, 6B, 4B, HB

Que ressentez-vous en regardant votre production?

Quand j’observe mon dessin de loin, il me fait sourire. Je garde le sens de l’humour, c’est important.
Je me disais oui c’est cela, mais même si j’angoisse, que je suis terrorisée par moment. J’y suis pour l’instant dans le temps présent et c’est cela que je retiens !

Une réflexion au sujet de « BMP – Quand je suis dans le brouillard le matin en buvant ma Ricorée »

  1. J’apprécie beaucoup celui-ci !!!
    Il exprime beaucoup ce qu’on peut ressentir en nous.
    Dans ce dessin je trouve que les yeux s’expriment et nous parlent.
    J’observe également une certaine nuance de force dans les traits dans l’ensemble de votre dessin.
    C’est ce qui permet de faire apparaître une émotion esthétique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.