BD – Grr Grr – beatrisse – Encre/peinture – mes personnalités en folie

Mioi bo de sin met min et pen ture min par tou aooa éme mom papa grrrr aaaa de sin min trot bo et min bo cout ve jou er aooa les calier aooa re senble daiel éme bin de sin min grrrrrr aaaaa grrrrrrr é e é e é e é ele é e é e grrrrrr aaaaaa de sin min aaaaaa
Bon alors là le blanc complet. J’ai vomi et j’ai eu des convulsions dissociatives je ne sais pas ce qui a provoqué cela, mais depuis quelque temps j’ai remarqué que Béatrice n’était pas trop souvent présente dans la journée, à chaque crise je me sens de plus en plus fatiguée.
Ma famille m’a trouvée bizarre toute la matinée, la crise de convulsions les a un peu perturbés, mais comme ils m’ont dit, ils savent faire la différence entre une crise d’épilepsie et crise de dissociation.
Maintenant quand je regarde le dessin, je trouve que le noir est très présent, je ne sais pas comment j’ai fait ce dessin non plus, par contre une chose est sûre : je ne l’ai pas fait avec des pinceaux, ils étaient tous propre. Mon fils m’a expliqué que je tapotais avec le tube d’encre directement sur la feuille, que cela me faisait beaucoup rire, moi je me suis rendue compte que mes mains étaient pleines d’encre, que tous les tubes étaient un peu éparpillés partout c’est tout, et que ma table était dans un état catastrophique. Je suis complètement perturbée et énormément fatiguée.
Je me suis aperçue aussi qu’à mon avis la petite beatrisse et grr se sont exprimés sur Facebook, une situation que j’ai beaucoup de mal à lire et à supporter, ce qui me rend en colère c’est que je ne suis toujours pas capable de les canaliser, je voudrais sincèrement y arriver.

4 réflexions au sujet de « BD – Grr Grr – beatrisse – Encre/peinture – mes personnalités en folie »

  1. Bonsoir Dominique,
    Je comprend de ce que vous voulez me dire, et je y travail mais c’est dur, le problème ce matin Emmanuelle à découvert une autre personnalité Béa 15 ans qui elle ma perturbé beaucoup depuis ce matin et j’ai du mal à remonter la pente, je voulais même me sucider ce matin, mais ce soir je dirais je vais un peux mieux, un autre soucis un mal entendu avec Emmanuelle et elle ne veux plus travailler avec moi et là je vous avoue que je ne suis vraiment pas bien car je ne suis pas la personne qui veux faire du mal loin de là surtout envers elle!
    Merci pour ce commentaire, et bon courage à vous.

  2. Coucou Béatrice,
    Ne sois pas en colère contre toi-même.C’est déjà énorme que tu aies pu identifier les personnalités à l’intérieur de toi. Beaucoup n’y arrivent pas et ne prennent jamais conscience de ces parties dissociées.
    Je me suis rendue compte qu’il était très important pour moi de respecter et procurer un espace d’écoute pour que mes personnalités osent apparaitre en confiance et se libérer du poids des souvenirs qu’elles essayaient de gérer toutes seules dans le noir.
    Elles ne sont remontées à la lumière que quand elles se sont senties soutenues à l’extérieur.
    Ma Dominique de 15 ans est encore pleine de rage et je dois me comporter avec elle comme avec un animal blessé qui se terrerait et aurait peur d’être à nouveau victimisée. Pas à pas, délicatement, avec beaucoup d’empathie.
    Elle n’a pas encore confiance en moi car à 15 ans, j’étais tellement naïve que je me suis fait avoir sur toute la ligne. Avec beaucoup de patience, je l’apprivoise et peu à peu elle me livre des informations vitales pour moi, pour comprendre mes peurs et schémas de pensée actuels, conscients et inconscients.
    Je l’aide à parler en psychothérapie, c’est dur et déroutant, ne pas avoir peur du ridicule en face du psy, faire tomber les barrières phobiques qui m’avaient empêchée jusqu’alors de communiquer avec elle.
    Souvent pour les parties dissociées, les psys parlent de trois étapes : les stabiliser, les désensibiliser de leur contenu traumatique et finalement, les intégrer. Pour l’instant, je suis très reconnaissante d’avoir pu identifier les traumas dont je souffre, j’ai remarqué que toi aussi, tu pouvais bien mieux décrire tes troubles.
    Je sais que c’est compliqué. Rappelle-toi que Ta beatrisse a le développement mental d’une enfant qui voudrait jouer et a été soumise à une terreur extrême et des actes que probablement, elle ne comprend toujours pas. Elle a besoin d’avoir des espaces à elle pendant lesquels elle est autorisée à s’exprimer et se faire plaisir. Et le Gr aussi, s’il se sent écouté, il va comprendre qu’il peut dire les choses d’une autre façon, moins violente. Tu peux aussi leur expliquer que chacun peut essayer de s’exprimer à son tour et que tous ont a y gagner s’il y a moins de chaos à l’intérieur.
    Je pense bien à toi. Est-ce que tu es rentrée chez toi ?

  3. Bonsoir Giboulée,
    J’ai regardé mon dessin et j’ai vu que la lumière était de l’encre blanche Giboulée,oui je confirme j’ai du mal à suivre en ce moment je ne sais plus qui est qui cela va très très vite dans les changements, et cela n’arrange pas mon mal de tête.
    A bientôt.

  4. Je ne sais pas comment ce dessin a jailli de vous, mais je l’aime énormément. Il y a de la lumière partout dans ce noir. Un jour où j’avais l’impression d’^être dans un tunnel et de ne pas voir la lumière de la sortie, quelqu’un m’a parlé des petites lumières qui sont espacées dans les tunnels et là c’est l’impression que ça me donne.

    Quand au méli mélo beatrisse/grrr il doit être très dur à vivre.

    Bonne soirée.

    Peut être faut il vomir ces personnalités qui ont voulu vous détruire, les mères, les daniel, les yannicks, les papa, les amis des papa, pour vous sentir vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.