Échange : le patient d’une tumeur cérébrale utilise l’art comme thérapie

By JERRILYN ZAVADA, The Times Aug 10, 2017

In this July 9, 2017 photo, Jeremy Johnson, bring his art and teaching skills to the Illinois Valley Brain Injury Clubhouse in Streator, Ill. John is a brain tumor survivor and teaches abstract art as a way to get in touch with people’s innate creativity. (Tom Sistak/Ottawa Times via AP)


En ce mois de juillet 9, 2017 la photo, Jeremy Johnson, apporte son art et des compétences d’enseignant au Pavillon des Blessés du Cerveau de Vallée de l’Illinois à Illinois Streator.
John est un survivant d’une tumeur cérébrale et enseigne l’art abstrait comme une façon de se mettre en contact avec la créativité innée des gens. (Tom Sistak/Temps d’Ottawa via AP)

Pour lire l’article, cliquez sur le logo du SFGate.com

L’art pour mieux vivre avec un cancer

L’art pour mieux vivre avec un cancer
Publié le vendredi 25 septembre 2015
Depuis quatre ans, l’Association du cancer de l’Est du Québec offre des ateliers d’art-thérapie pour les personnes touchées par la maladie. Il s’agit d’un service unique encore peu connu dans la région.
Un texte de Laurence Gallant
Lorsque que des patients du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord séjournent à l’hôtellerie Omer-Brazeau de Rimouski, ils ont la possibilité de participer aux ateliers donnés par Marie-Ève Laflamme, l’une des rares art-thérapeutes dans l’Est du Québec.

Elle offre notamment un programme de sept semaines à des hommes et des femmes atteints du cancer qui acceptent d’expérimenter l’art-thérapie.

Ils viennent de semaine en semaine prendre du temps pour eux, pour créer, et je vais vraiment les accompagner dans un processus où est-ce que les participants vont eux aussi apprendre à se connaître, à connaître leur histoire.


Marie-Ève Laflamme, art-thérapeute et coordonnatrice du Centre de mieux-être Cendrine et Philippe de l’Association du cancer de l’Est du Québec

Pour lire l’article, et voir la vidéo, cliquez sur le logo de radio Canada