Paris la Villette – Exposition sur la santé mentale « Mental désordre »

Expo-Mental-désordre

Une exposition sur la santé mentale pour mieux comprendre les troubles psychiques

Dans le monde, 1 personne sur 4 souffre d’un trouble psychique au cours de sa vie.
En France 1,4 million de personnes sont suivies par les services de psychiatrie publique.
Mais qu’est-ce qu’un trouble psychique ?
Quels en sont les symptômes ?
Comment soigne-t-on ces troubles ?
Comment impactent-ils la vie quotidienne ?
Souvent victime d’idées préconçues dues à l’ignorance, les personnes souffrant d’un trouble de la santé mentale rencontrent de nombreux obstacles qui entravent leur quotidien et gênent leur intégration sociale.

MENTAL DÉSORDRE invite à porter un autre regard sur les troubles psychiques en dissipant les préjugés.

Dans une scénographie en trois séquences dominée par le bois et ponctuée des œuvres de l’artiste finlandaise Vappu Rossi, jeux, maquettes, témoignages, quiz, tests et simulations placent le visiteur au cœur d’une expérience sensorielle qui le sensibilise au vécu des personnes souffrant de troubles mentaux et lui permet d’appréhender autrement la maladie psychique.

Que sait-on ?

Les mots « fous » et « folie » sont souvent associés au bizarre, à l’anormal, à l’extravagant, à l’imprévisible.
Comment la folie a-t-elle été envisagée à travers l’histoire, de l’Antiquité à nos jours ?
Que connaît-on aujourd’hui des principaux troubles psychiques ?

Comment se sent-on ?

Comment vit-on lorsque l’on souffre d’un trouble psychique ? Dans cette séquence, des simulations et des témoignages vous permettront d’approcher de manière concrète ce que peuvent ressentir les personnes souffrant de troubles mentaux.

Soyons fous !

Il existe différentes manières de cultiver son bien-être mental. La créativité et l’expression des émotions sont des outils accessibles à tous. A vous d’exprimer votre grain de folie !

Une exposition entre arts et sciences

L’ensemble des panneaux illustrés présents dans l’exposition sont des œuvres originales réalisées par l’artiste finlandaise Vappu Rossi.
Née en 1976 et vivant à Helsinki, Vappu Rossi utilise une grande variété de supports pour présenter son travail pictural : caissons lumineux, peintures, impressions graphiques, animations multimédias… Créations sur site, fresques murales et projets en coopération avec des danseurs et des musiciens sont aussi des aspects significatifs de son œuvre.

Parler de santé mentale


jeudi 11 février 2016

Février étant le mois de la prévention du suicide, il est nécessaire de faire place à la santé mentale. Pourquoi n’en parlons-nous pas le reste de l’année ? Aborder ce thème demeure tabou pour certains.

Pourtant, il touche la majorité d’entre nous de près ou de loin. Selon l’institut de recherches en santé du Canada (2014), un Canadien sur cinq sera aux prises de maladies mentales au cours de sa vie. Parlons-en pour amoindrir le fardeau de ceux qui vivent ces difficultés.

…/…

Toutefois, nous avons notre part de responsabilité et devons prendre conscience de l’importance qu’a la santé mentale sur nos vies.
Un point clé est de ne pas négliger notre équilibre de vie. Ceci peut être un concept qui nous pose quelques difficultés, surtout lorsque notre socialisation, nos normes et nos valeurs n’accordent pas une place d’importance à la santé mentale. La majorité d’entre nous vivent un rythme de vie accéléré et sentons beaucoup de pression au quotidien. Cependant, il est important de se recentrer régulièrement sur nous-même pour maintenir un bon équilibre de vie.
Une façon de faire ceci est de porter attention à comment on partage notre énergie entre nos responsabilités familiales, sociales, professionnelles et notre bien-être. C’est malheureusement souvent notre bien-être qui est délaissé. Finalement, nous sommes tous différents, chacun ayant son propre équilibre. Nous avons tous des capacités différentes et il faut les respecter sans vouloir copier le modèle de vie des autres ou celui véhiculé par les médias. Enfin, pour reprendre le proverbe : « Un esprit sain dans un corps sain ».

Mélodie Vienneau
Dalhousie-Junction

Pour lire l’article, cliquez sur le logo