Art-thérapie : sensibilisation à la santé mentale

Art-thérapie sensibilisation santé mentale

Publié le jeudi, 23 août 2018
Par Gabrielle Lemire, jour­na­liste
La santé mentale est un sujet préoc­cu­pant pour tous, surtout sur les campus univer­si­taires et collé­giaux. Randy Sidawi, un ancien étudiant du collège Algonquin a décidé de sensi­bi­li­ser la popu­la­tion d’Ot­tawa à cet enjeu d’une façon colo­rée : l’art-théra­pie. Les Otta­viens lui doivent l’ini­tia­tive Paint therapy Ottawa, une jour­née où le grand public est invité à peindre au grand air sur la colline parle­men­taire.
C’est l’ex­pé­rience qu’a vécue Sidawi avant de créer Art-théra­pie pour la santé mentale qui l’a poussé à mettre sur pied ce projet. « L’aide que j’ai reçue quand j’ai dit au collège que je traver­sais ce que je pensais être une dépres­sion, on m’a envoyé à un conseiller, qui n’était vrai­ment pas en mesure de me venir en aide. » explique Randy Sidawi. « Les conseillers sont sensés nous orien­ter dans nos études, nous guider, mais pas au niveau de la santé mentale. »
Selon Randy, les services et les ressources se sont gran­de­ment amélio­rés dans les dernières années, mais c’est leur acces­si­bi­lité et visi­bi­lité qui serait à revoir. D’ailleurs, pas moins de 17 ressources et lignes télé­pho­niques sont présen­tées aux étudiants sur le site web des services de santé de l’Uni­ver­sité.
Randy Sidawi était au collège et menait un quoti­dien de rêve avant d’être frappé par une dépres­sion majeure. « Vu de l’ex­té­rieur, tout était incroyable. Je travaillais, je gagnais vrai­ment beau­coup d’argent. J’étu­diais, j’étais proba­ble­ment l’un de ceux connais­sant le plus de succès à mon travail. Pour­tant, il manquait quelque chose. Je n’ar­rê­tais pas de me ques­tion­ner. » Il explique aussi avoir eu des problèmes de sommeil ainsi que s’être surpris à pleu­rer au travail.

Un succès inat­tendu

À l’ori­gine, l’évé­ne­ment n’était sensé être qu’une idée mais force est de consta­ter que cette dernière a donné pour la troi­sième année consé­cu­tive quelques centaines de « peintres » d’un jour sur la colline parle­men­taire. C’est dans le cadre d’un cours de parole publique que Sidawi a décidé d’uti­li­ser son expé­rience avec la dépres­sion pour redon­ner à la commu­nauté. « C’était sensé être hypo­thé­tique. On a créé un évène­ment Face­book et les gens ont commencé à aimer la page, à la parta­ger et à iden­ti­fier leurs amis dans les publi­ca­tions. » explique Sidawi. L’étu­diant a donc pris la déci­sion de créer un événe­ment réel qui aurait bel et bien lieu sur la colline.

Des dons sont récol­tés par l’or­ga­nisme Paint Therapy remis à deux orga­nismes pour la santé mentale : Do It for Daren et le Réseau ado, une initia­tive de CHEO.

L’art-théra­pie, ce n’est pas nouveau

C’est l’im­por­tance récente accor­dée aux arts et à la culture par les médias et l’opi­nion publique qui a permis à l’art et à la psycho­thé­ra­pie de s’al­lier à nouveau pour pallier les problèmes de santé mentale dont on est de plus en plus témoins dans notre société.
Déjà en 1900, le public pouvait voir des oeuvres peintes par de gens souf­frant de troubles psycho­lo­giques présen­tées en gale­rie à une « expo­si­tion d’art psycho­pa­tho­lo­gique » à l’hô­pi­tal royal Beth­lem à Londres. Cette théra­pie par l’art est toujours d’ac­tua­lité et des milliers de profes­sion­nels de la santé offrent de suivre ce type de trai­te­ments alter­na­tifs aux médi­ca­ments. C’est ce que Randy recher­chait. Dans le cadre d’un cours au collège, celui-ci crée un événe­ment simple et acces­sible qui sensi­bi­li­se­rait la popu­la­tion d’Ot­tawa à la santé mentale.

Pour joindre le site, cliquez sur l’image

Puzzle – Association d’Art-Thérapie du Nord-Pas-de-Calais

Logo-Asso-PuzzleCréée à Lille en Mars 1996 sous le sigle de Puzzle, l’Association régionale d’Art-Thérapie du Nord-Pas-de-Calais a ouvert le champ novateur d’une Art-Thérapie pluriexpressionnelle qu’elle propose dans ses ateliers comme méthode d’accompagnement thérapeutique et de connaissance de soi.

Intitulé & sigle

Association régionale d’Art-Thérapie du Nord/Pas de Calais – PUZZLE

Domaines d’activité

Art-thérapies pour tous publics, groupes et individuel
Formations professionnelles
Étude et recherche

Adresses

Activités :
232 rue de la Carnoy, LAMBERSART 
Métro Pont Supérieur
Restauration rapide et classique dans le quartier
Siège social :
37 rue du Docteur Dewyn, TOURCOING
Métro Colbert
Tramway, centre ville
Adresse postale : BP 50215 – 59334 Tourcoing cedex

Statut

Association de loi 1901 déclarée en Préfecture du Nord le 13 Mars 1996 sous le numéro W595031374

Objet statutaire :

« L’Association Régionale d’Art-Thérapie du Nord Pas-de-Calais a pour but la recherche et le développement des médiations artistiques à visées thérapeutiques. »
Organisme de Formation déclaré et enregistré EN PRÉFECTURE depuis Juin 1996 sous le numéro 31590386159

Agréments & accréditation

« Jeunesse et Éducation populaire » depuis Février 1998 par le Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative (renouvelé en 2007)
« Association éducative complémentaire de l’Enseignement Public » : depuis Février 2005 par le Ministère de la Recherche et de l’Éducation (renouvelé en 2010)
Accréditation FFAT : La formation qualifiante en art-thérapie reçoit l’accréditation de la Fédération Française  des Art thérapeutes depuis 2010.

Ateliers :

Ces ateliers de sensibilisation à l’Art-Thérapie pluriexpressionnelle peuvent représenter un tremplin vers une formation professionnelle ou vers une demande d’accompagnement thérapeutique.
Chaque séance permet une mise en pratique expérientielle sur la base de médiations variées et différentes à chaque atelier : son, voix, art pictural, volumes et matières, jeux scéniques, masques, écritures, etc…
A l’issue de l’atelier un temps d’échanges permet d’appréhender l’utilité « thérapeutique » de la méthode expérimentée et de partager les ressentis de chacun.
L’animation en est assurée bénévolement par un art-thérapeute (actif ou en formation), ou autre professionnel s’appuyant sur les processus de création dans un objectif thérapeutique.

Pour rejoindre le site de l’association, cliquez sur le logo