Edith Lecourt – Rencontres virtuelles de personnes réelles aux cyberidentités…


Logo les carnets de Descartes
Pour poursuivre nos réflexions sur ces modalités nouvelles de relations plurielles au travers des technologies offertes à partir d’Internet…

Jamais le pluriel n’a repoussé aussi loin les limites du nombre en ce qui concerne les relations ! (Bien sûr, au-delà de notre planète…il y aurait encore les galaxies…) Dans ce cadre, que devient l’offre du « petit groupe » (jusqu’à une douzaine de personnes), rencontre physique, dans un espace commun et en face à face ? Un archaïsme ? Un luxe ? Un refuge ? Comment choisira-t-on de se rencontrer via Internet ou en petit groupe ? Quelles fonctions ce groupe aura-t-il ?

Comment ce pluriel à portée de clic transforme-t-il les relations ? Quels nouveaux processus observe-t-on ?

 Pour lire le billets, cliquez sur le logo des carnets de l’université

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire