20 janvier 2018 – François Dingremont – Halle Saint-Pierre

Art et Thérapie/Institut National d’Expression, de Création, d’Art et Thérapie

(Revue, et établissement d’enseignement supérieur de médiation artistique  et d’art-thérapie)

Séminaire mensuel à la Halle Saint-Pierre

2, rue Ronsard, 75018 Paris
Sous la direction de Jean-Pierre Klein
9ème année

Le temps retrouvé de l’art

Le temps est un enfant qui joue aux dés Héraclite (Fragment n°52)
La politique de l’économie de marché s’étend maintenant à la sphère de l’art désormais soumise  à une incitation permanente à consommer et à ne plus penser. Ainsi s’abolit le temps personnel de l’émotion artistique et de la possibilité pour chacun de devenir, d’advenir, soi-même comme créateur.
L’art, la thérapie, l’art-thérapie, la géronto-psychiatrie, la philosophie, les neurosciences, les psychanalyses, les technologies numériques, l’esthétique peuvent-elles offrir des terrains à des reconquêtes ?
Il urge cependant pour tous de parvenir à un champ personnel de symbolisation qui soit propre à chacun et, du coup, toucher ses semblables. Nous avons choisi cette année d’aborder les dimensions temporelles de l’appropriation subjective de la fabrication des images et imageries de nos mystères.
Les intervenants nous feront partager leurs réflexions engagées comme porteuses d’un sauvetage espéré du chaos trop ordonné d’un monde qui court vers son suicide.

Être ou ne pas être ? Être et ne pas être comme le veut le temps

René Char

Chaque 3ème samedi par mois
de janvier à mai 2018
de 14H30 à 16H30
et le 16 juin de 10H30 à 18H

Le 20 janvier 2018

François Dingremont

anthropologue de l’art et spécialiste de la Grèce archaïque :

le Kairos et le temps de l’inventivité

Saisir le kairos, ou quand le temps s’ouvre à l’action et la transformation.
Retour sur l’intelligence du temps de certaines figures mythiques de la Grèce archaïque

Séance suivante : Le 17 février 2018 Yannick Vigouroux, photographe, critique d’art et historien de la photographie : Les pratiques archaïsantes dans la photographie contemporaine : explorer d’autres temporalités ? Smartphones et sténopés numériques


Programme détaillé de l’année : klein.jpkev@gmail.com
entrée 10 €  (5 € pour les élèves INECAT carte d’adhérent de l’année)
communication@hallesaintpierre.org
Tel : 01 42 58 72 89
INECAT/Art et Thérapie, 27, rue Boyer, 75020 Paris, www.inecat.org

18 juin 2016 – Halle Saint-Pierre – L’intime, l’intimité, la chair, le corps

Logo Halles Saint PierreArt et Thérapie/Institut National d’Expression, de Création, d’Art et Thérapie
(Établissement d’enseignement supérieur délivrant des titres professionnels
de médiateur artistique  et d’art-thérapeute  reconnus par l’État)

présentent
Séminaire mensuel à la Halle Saint-Pierre
2  rue Ronsard, 75018 Paris
Sous la direction de Jean-Pierre Klein

L’intime, l’intimité, la chair, le corps

Après six années consacrées à l’énigme de la création et à l’avènement de la métaphore et son expérimentation, puis à la réappropriation du corps propre grâce à son abord métaphorique, nous allons plus profond dans l’intime et ce qui peut en être témoigné
L’intime est ce que nous percevons de l’intérieur de nous-même, plus sensation que perception consciente, de l’ordre de l’indicible non partageable.
L’intimité en est une extension : c’est un lien que nous nouons avec nos relations intimes, nos amours, nos amis, nos thérapeutes.
L’intime de notre chair est-il partageable quelque peu dans un temps où ce qui est sollicité est le corps-pour-autrui étalé dans les arts visuels, les arts de la scène, le sport, la publicité, la pornographie, les messageries ?
Comment rendre compte de l’ineffable ?

Dernière séance de l’année le 18 juin de 11H15 à 17H45

Quoi de l’intime en art-thérapie

Programme (susceptible d’être modifié)
Matin 11H15 avec les art-thérapeutes :
Sophie Blais assistée d’Aleksandra Kurkiewicz,
proposition participative « voir et être vu », dispositif vidéo ;
L’intimité dans l’autisme :
Laetitia Rancelli
« Votre voix m’habite de l’intérieur »,
réflexion participative,
et Florence Grivot « Un corps-matière partageable, Célia la fulgurante » ;
Une démarche : Sévrine Thomas,
auteur de La voie de la matière argile, éd. HD, « Le toucher comme accès à l’intime »

Après-midi 14H30 avec les art-thérapeutes :
Intimité et maladie d’Alzheimer :
Brigitte Gueyraud « Des bijoux entre l’intimité et la dignité »
et Danielle Barilla « Jardins secrets » ;
Soins palliatifs :
Valérie Grondin « Fenêtres de fin de vie » ;

Le conte :
Cécile Huré,
conteuse « le conte de Basile »,
Bernard Chouvier,
professeur de Psychopathologie Lyon2, auteur de La médiation thérapeutique par les contes, Dunod « L’intimité dans les contes » ;   
Bilan du dispositif narcissique de Sophie Blais ;
Consultations poétiques : Ruth Nahoum, plasticienne, intervenante INECAT assistée de médiatrices artistiques de l’INECAT,   de la pharmacie à l’espace de ce séminaire, propositions interactives, etc.

15 € la journée

10€ pour les élèves INECAT carte d’adhérent de l’année) 10 la 1/2journée


communication@hallesaintpierre.org         Tel : 01 42 58 72 89
INECAT/Art et Thérapie, 27, rue Boyer, 75020 Paris, www.inecat.org