Les interventions/ateliers – écriture des lettres – Exercices pratiques par l’Art-Thérapie – sont complémentaires à tout parcours médical obligatoire et ne peuvent pas le remplacer. Les interventions peuvent être réalisées en collaboration avec les psychologues ou psychiatres, hôpitaux, centres de soins ou préventions…
Nos services accompagnent les praticiens et professionnels de santé dans leur compréhension de la dissociation péri-traumatique.

Nous contacter par courriel

Adhérer à l’association ATV

Pourquoi les “5 étapes du deuil” d’Elisabeth Kübler-Ross ne sont pas toujours pertinentes ?


Le modèle le plus connu est, sans doute, celui d’Elisabeth Kübler-Ross, une psychiatre pionnière dans le mouvement des soins palliatifs. En 1969, elle décrit pour la première fois, un processus psychologique qui passe par 5 étapes différentes : 1) le déni, 2) la colère, 3) la négociation, 4) la dépression, 5) l’acceptation.

Mais à l’origine, Kübler-Ross décrit ce qui se passe chez la personne en fin de vie, c’est-à-dire chez une personne qui fait face à l’annonce de sa propre mort, de sa propre fin. C’est une situation différente pour celui ou celle, qui apprend la mort de son conjoint ou de son enfant… Cette personne va devoir apprendre à composer avec l’absence de l’être aimé et avec le trou béant laissé dans sa vie. Bien sûr, il peut exister des similitudes : le choc de la nouvelle, la présence de colère, le vécu dépressif, …

Pour lire l’article, cliquez sur l’image des étapes du deuil

Le dégoût – par Anne Benoit dans Approche des matériaux d’art en art-thérapie

Approche des matériaux d’art en art-thérapie

Par Anne Benoit
« Septembre 1999 »
Research paper (M.A.) – Dept. of Art Education and the Creative Arts Therapies, Concordia University, 1999.
Résumé
Ce travail de recherche vise à mettre en évidence le rôle ainsi que certaines des multiples fonctions que remplissent les matériaux d’art dans le contexte artthérapeutique.
D’abord, le chapitre 1 explorera les qualités inhérentes aux matériaux suivants : argile, peinture, crayon et collage, en mettant l’accent sur les effets thérapeutiques qu’entraine leur utilisation.
Ensuite, le chapitre 2 abordera la question du rapport du client aux matériaux : son choix, ses résistances ainsi que l’instauration d’un dialogue investi avec ceux-ci.
Le chapitre 3 s’intéressera aux conséquences de la transformation proprement dite du matériau en une production artistique, à savoir comment cette « mise en forme » objectivise les représentations internes du client tout en dynamisant et en structurant son rapport au monde et la thérapie.
Enfin, le chapitre 4 soulèvera la question des interventions de l’art-thérapeute dans le cadre précis de ce rapport global du client aux matériaux d’art.


…/… Les affects qui naissent le plus spontanément du contact physique avec l’argile : anxiété, dégoût, curiosité, colère, émotions sexuelles, joie, culpabilité, manque de contrôle et enfin, sentiment d’intégration.

Pour lire la thèse, cliquez sur le logo de Concordia université