Etude épidémiologique auprès de personnes victimes de violences sexuelles

Logo Stop Violences SexuellesLes personnes ayant vécu une ou des agression(s) sexuelle(s) sont invitées à participer à une
ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE
AUPRES DE PERSONNES VICTIMES DE VIOLENCES SEXUELLES

organisée par l’association Stop aux Violences Sexuelles (SVS) et coordonnée par une équipe médicale.

La participation à cette étude est totalement volontaire et non rémunérée.
Les coordonnées d’identification de la personne qui décide d’y participer resteront confidentielles et leur apparition dans la base des données sera traitée de façon anonyme. Cette étude a été déclarée à la CNIL (ref 1753035).

Pourquoi cette étude ?
Les violences sexuelles sont un fléau, qui touche environ une femme sur 4 et un homme sur 6 dans leur vie, et ce principalement dans l’enfance.
Les conséquences médicales chroniques sont immenses sur le plan humain et estimées à plusieurs milliards d’euros par an.
L’absence d’étude épidémiologique française de grande envergure contribue à l’inertie politique en matière de traitement et de prévention de telles violences.
C’est pourquoi l’association SVS, qui a mis en place une stratégie d’éradication de ces violences,  conduit cette étude, dont les résultats devraient être un levier important pour débloquer des budgets au titre du soin et de la prévention.

Comment participer ?
Si vous êtes concerné(e) ou connaissez des personnes concernées, et souhaitez faire partie de cette étude nous vous proposons de prendre contact avec l’association à l’adresse suivante :  svs.eme14.001@gmail.com.
Vous recevrez la « Note d’information » et le « Consentement de Participation » de l’étude.

FAISONS AVANCER L’ACTION !

Cordialement,

Maria CARETTE
Coordinatrice des inclusions dans l’étude
Stop aux Violences Sexuelles
c/o Maison des Associations
23, rue Vernet
75008 Paris
Pour plus d’information : cliquez sur le logo

Colloque – lundi 13 janvier 2014 – Stop aux Violences Sexuelles – Premières assises nationales

Logo SVS
Palais du Luxembourg, 15 rue de Vaugirard, 75006 PARIS
08h30-09h00
Accueil
09h00-10h30
Modération : Pr Annick Barbaud – Dr Philippe Lacrosse
VIOLENCES SEXUELLES :
L’ampleur des dégâts quantitatifs et qualitatifs, un sujet de fond et prioritaire pour notre société
Dr Violaine Guérin
TÉMOIGNAGES
Olivier Demacon, Emmanuelle Bertrand
PATHOLOGIES EN LIEN AVEC LES VIOLENCES SEXUELLES
Revue de la littérature
Dr Jean-Louis Thomas
10h30-11h00
Pause
Modération: Madame la Sénatrice Muguette Dini – Dr Marie-Laure Gamet
11h00-12h45
Déjeuner
13h00-13h45
Conférence de presse
14h00-14h10
Modération: Dr Natacha Regensberg – Dr Jean-Louis Thomas
VIOLENCES SEXUELLES :
la nécessaire transversalité à décliner en plateformes multidisciplinaires sur le terrain
Dr Philippe Lacrosse
14h10-15h00
SOINS DES MINEURS AUTEURS :
pourquoi est-ce une urgence ?
Dr Marie-Laure Gamet
15h00-16h00
INFORMATION-PRÉVENTION : POURQUOI LA FRANCE EST-ELLE EN RETARD ? :
Les violences sexistes en milieu scolaire
Johanna Dagorn, Eric Debarbieux
Actions de prévention dans le monde sportif : les leçons de 2008
Isabelle Gautheron
16h00-16h30
Pause
Modération : Madame la Sénatrice Chantal Jouanno – Dr Violaine Guérin Dr Philippe Lacrosse
16h30-18h00
OBJECTIFS D’ICI LES ASSISES 2015
PLAN D’ACTION 2014-2015 – DÉBAT

Livre – Les violences sexuelles des mineurs : victimes et auteurs : de la parole au soin

41rT7GFRIKL._SY445_[1]Quatrième de couverture

Les violences sexuelles des mineurs

Victimes et auteurs : de la parole au soin

Les violences sexuelles exercées par des mineurs sur d’autres mineurs suscitent beaucoup d’émoi dans la société et parmi les professionnels, bien souvent désarmés face à une telle agressivité. Toutefois, ce constat ne doit pas faire oublier que la majorité des violences sexuelles sur mineurs est le fait d’adultes issus du milieu familial des victimes. Ces violences constituent un véritable fléau social et pose la question de l’accompagnement du développement de la sexualité des jeunes et de la vie sexuelle des adultes.

Pour passer de la parole au soin, et au soin par la parole, un médecin et une spécialiste universitaire de la violence verbale ont conçu cet ouvrage en prenant appui sur l’expérience de prise en charge sexologique par le médecin de mineurs victimes et de mineurs auteurs de violences sexuelles. La thérapie sexuelle présentée a été élaborée avec le souci constant de ne pas faire d’effraction dans le développement des enfants. Elle contribue à un processus d’élaboration psychique autour du développement de la sexualité.

Face aux abus sexuels, pour contrer des dysfonctionnements sociaux et apaiser des vies en souffrance, partenaires institutionnels, professionnels éducatifs, personnels de la santé et de la justice doivent travailler ensemble. Afin que la connaissance, la formation et l’écoute attentive – sur des bases rigoureuses et étayées – permettent que des vies brisées dans l’enfance et l’adolescence puissent, par-delà les traumatismes, être réparées.