Les rencontres d’Hippocrate – 10 décembre 2013 – « Ethique et cancer : la médecine personnalisée »

Hypocrate-cancer-10-12
UNE CONFÉRENCE PRONONCÉE PAR :

Monsieur Hervé Fridman,

Professeur à l’Université Paris Descartes et Directeur du Centre de recherche
des Cordeliers.

AVEC LA PARTICIPATION DE :

Monsieur Pavel Hamet – Université de Montréal
Monsieur Je’an Roy – Université d’Ottawa

CONTACTS :

Professeur Christian Hervé
christian.herve@parisdescartes.fr
Stéphanie Marty
stephanie.marty@parisdescartes.fr

« Le programme 5IRIC-CARPEM a pour visée de rapprocher des chercheurs vers les cliniciens, de la paillasse au lit du patient souffrant de cancer.

L’intérêt est de les faire travailler ensemble dans un nouvel espace, en transversalité, autour de nouvelles méthodes, notamment en créant des plate formes correspondant entre elles : biologique, radiolagique, génétique, informatique.

C’est un chercheur, le Pr Hervé Fridman, qui nous présentera les grands axes de ce programme qui est une nouvelle forme de travailler ensemble autour et avec les patients.

Des collègues du Canada s’entretiendront avec de cette nouvelle médecine prédictive, que certains appellent thérapie ciblée, médecine de précision »

Christian Hervé.

Colloque – Les rencontres d’Hippocrate – Mercredi 13 novembre 2013

13-11-2013-Rencontres-d'Hippocrate
UNE CONF€RENŒ 
PRONONC€E PAR :
Madame Marie-France Mamzer, Présidente du Comité de 
protection des personnes.
AVEC LA PARTICIPATION DE :
Madame Michèle Stanton-Jean
Monsieur Claude Huriet

« Avec l’expérience rapportée par Michèle Stanton-Jean de nos amis québécois sur la régulation des recherches faites sur l’homme, nous réfléchirons ensemble en quoi la recherche sur les patients est bien codifiée en rapport avec les impératifs
méthodologiques et éthiques qui se sont développés depuis la loi du 20 décembre 1988 modifiée {dite Huriet Sérusclat des deux sénateurs qui l’ont composée] jusqu’à la loi Jardé, publiée en 20 II mais toujours en cours de rédaction en ce qui concerne les textes règlementaires.

De ce débat nous pourrons aborder l’efficacité du passage des dossiers sur des projets de recherche actuels soumis aux camités et vous demander vos avis que ce soit autant sur la confidentialité des données, le consentement libre et informé, le fonctionnement des comités d’éthique de la recherche appelés en France, comités de protection des
personnes {CPP].

Le Pr Claude Huriet et Madame Michèle Jean Stanton débuteront la discussion après l’exposé de la situation par le Dr Marie-France Mamzer qui préside le CPP lIe-de-France 2.»

Christian Hervé