Livre – Christine Courtois – Treatment of Complex Trauma

Christine_CourtoisTreatment of Complex Trauma: A Sequenced, Relationship-Based Approach – The Guilford Press, New York, novembre 2015

de Christine A. Courtois (Auteur), Julian D. Ford (Auteur)

Ce guide très fouillé fournit une feuille de route très détaillée pour accompagner les survivants adultes de traumatisme psychologiques complexes.
Christine Courtois et Julian Ford présentent une approche fondée sur leurs recherches pour aider les sujets à passer par trois phases clairement définies lors de leurs tentatives pour guérir des adultes d’une atteinte post-traumatique.
Deux exemples servent de support aux démonstrations du livre. De la mise en œuvre des interventions fondées sur la dynamique d’alliance thérapeutique considérée ici comme un catalyseur des transformations à venir.
Les sujets essentiels tels que les crises graves d’anxiété, de perte d’estime de soi, la dysrégulation des affects, la dissociation et les pratiques d’auto-guérison font l’objet d’une approche approfondie. Le livre, par le biais du site des auteurs, propose des fiches d’accompagnement pour les cliniciens qui désirent approfondir les questions abordées dans leur pratique. On y trouve aussi une vaste liste de ressources professionnelles et d’auto-assistance. Une nouvelle préface des éditions de poche et e-book aborde les progrès scientifiques actuels.
Le guide bouleverse les approches anciennes des psychothérapies fondées sur la neutralité, la bienveillance « passive » et l’unicité du soin – il ne s’agit pas ici de supporter l’accompagnement par une ressource unique ni par une seule méthode de soutien. Le thérapeute doit pouvoir disposer d’un panel de ressources adaptées à chaque étape de l’évolution du sujet. Non pas qu’il lui faille maîtriser de multiples méthodes thérapeutiques mais il doit pouvoir, à l’écoute attentive du sujet, passer d’un outil à un autre. Nous devons, là, faire face à l’unité du sujet et non à l’unité de la doctrine du thérapeute.
Notons que les auteurs relèvent dans chacun de leurs ouvrages le peu d’intérêt dont la profession fait preuve à l’égard des travaux sur les traumatismes de l’enfance – inceste, maltraitance, torture, esclavage, etc. – et ceux dont soufrent les adultes – attentats, guerres, viols, etc.
De même n’hésitent-ils pas à épingler certaines doctrines psychologiques ou psychanalytiques qui ont considérablement retardé notre écoute des victimes et la prise en considération de leurs troubles. On notera l’usage du terme d’alliance pour situer la relation du thérapeute à la personne qu’il accompagne.
Enfin, c’est presque un tabou en France, les thérapies psychodynamiques, le yoga, la méditation, le développement personnel sont intégrées à ce corpus général des modèles de thérapies pour les rescapés de traumas. Je précise en passant que de nombreuses victimes françaises qui, après de nombreux échecs auprès de psychologues affiliées aux pratiques standards, se tournent vers des thérapies alternatives, dont certaines sont pourtant connues pour leur sérieux, se font accusées par la justice, les éducateurs, les avocats de pratiques sectaires ou d’être sous influence…

Lire également Drs. Courtois and Ford’s : Treating Complex Traumatic Stress Disorders (Adults)
et Treating Complex Traumatic Stress Disorders in Children and Adolescents,
Ils présentent les dernières recherches sur la nature des complexes traumatiques et les différents modèles de traitements associés au diagnostique d’un complexe traumatique.

Christine Courtois est Psychologue conseil à Washington, spécialiste de psychologie clinique et psychopathologique. Elle a bâti une solide réputation de rigueur au sein de la communauté américaine de psychologie pour ses recherches avancée sur le diagnostic et le traitement des traumatismes sexuels de l’enfance et sur le suivi des rescapés de traumas.
Julian D. Ford est professeur de psychiatrie, à l’University of Connecticut, spécialiste de psychologie et de droit…

Traduction en cours par Illel Kieser ‘l Baz

La protection de l’enfance par Hélène Romano – Karl Zéro Absolu

Logo-Karl-zeo-absoluAjoutée le 11 mai 2016
Hélène Romano démontre à travers un livre écrit en compagnie d’Eugénie Isard : « Danger en protection de l’enfance – Déni et instrumentalisations perverses », les risques de manipulation et de corruption qui existent dans des histoires d’abus sexuels et maltraitances envers les enfants.

Pédophilie : comment gérer la libération de la parole ?

Logo France culture 25.04.2016
Des victimes d’actes pédophiles qui témoignent, des années après : c’est un des effets des affaires qui touchent l’Église depuis le début de l’année. Une institution parmi d’autres, confrontée à cette difficulté : que faire de la parole recueillie ?
L’Église de France semble aujourd’hui décidée à faire face aux affaires de pédophilie. Des cellules d’accueil et d’écoute commencent à être mises en place dans les différents diocèses. Cet après-midi, le cardinal Philippe Barbarin réunissait à Lyon les prêtres sous son autorité pour évoquer les affaires en cours. Il aura fallu un élément déclencheur à cette prise de conscience : la mise en examen, fin janvier, d’un prêtre accusé d’agressions sexuelles sur des scouts, dans les années 70 et 80. Une soixantaine, quelques unes reconnues par l’agresseur. Le cardinal Barbarin assure n’avoir été mis au courant qu’en 2007-2008. Les victimes lui reprochent de n’avoir rien fait. Suite à cette affaire, une association s’est créée : ‘’La parole libérée’’ recueille des témoignages de victimes d’hommes d’Église, témoignages souvent anciens qui posent la question de leur exploitation, les faits étant souvent prescrits. Que faire de ces paroles ? Comment les recueillir ?
L’école est, elle aussi, régulièrement confrontée à ce défi. ‘’Nous ne laisserons plus rien passer dans l’Éducation nationale s’agissant de pédophilie’’ a promis la ministre Najat Vallaud-Belkacem vendredi dernier. Une nouvelle loi entrera bientôt en vigueur, afin d’améliorer la communication entre ce ministère et celui de la Justice. Le texte a été voté après qu’un professeur de mathématiques, condamné pour pédophilie en Grande-Bretagne, a pu continuer à enseigner en France, comme si de rien n’était.

Liens

Site officiel du Service national d’accueil téléphonique de l’enfance en danger (SNATED) « allô enfance en danger »
L’enfance, que l’on prétend protéger, est en danger (The Conversation)
Outreau : complotisme, émotion… Il y a un problème avec la protection de l’enfance (L’Obs)

Intervenants

Hélène Romano : Docteur en psychopathologie clinique, psychologue clinicienne et psychothérapeute spécialisée dans le psychotraumatisme
Violaine Blain : Directrice du Service national d’accueil téléphonique de l’enfance en danger (SNATED)
Florence Rault : Avocate à la cour, spécialisée dans la protection de l’enfance et le traitement de la délinquance sexuelle

Bibliographie

Danger en protection

Danger en protection de l’enfance :
dénis et instrumentalisations perverses
Dunod, 2016

 

Pour aller sur le site, cliquez sur le logo de France Culture