BMP – Il arrive qu’une ou deux de mes parties émotionnelles veuillent que je me punisse


Je voulais aborder le sujet suivant : il arrive qu’une ou des de mes parties émotionnelles voudraient que je me punisse quand je n’arrive pas à faire quelque chose, ou bien alors quand je fais de travers, ou encore quand une grosse angoisse inexpliquée surgie. Cette situation intervient également quand j’ai trop de dissociations.
Mais j’ai remarqué que quand Grr grr intervient, c’est moins violent dans ma tête une fois que je suis redevenue Béatrice adulte.
Je voulais essayer de mettre ce sujet sur feuille, car par moment c’est très violent en moi.
Je pense que c’est la partie émotionnelle adolescente qui réagit de la sorte. Quand je me sens dans le présent, j’essaie de la rassurer, mais aussi en lui expliquant que ce n’est pas bien et pourquoi. C’est ce qui est conseillé dans le livre : « Gérer la dissociation d’origine traumatique« . Et c’est ce qu’on m’a aussi conseillé.

Comment avez-vous procédé pour la concrétisation de votre esquisse ?

Pour commencer mon esquisse, je me suis dit qu’il fallait que je retranscrive dans mon dessin cette souffrance qui vient de l’ado Béa mais aussi du moi adulte quand elle arrive dans ma tête cette « pulsion » de vouloir me punir. Quand je ressens cela en moi, j’essaie de dévier ma concentration sur quelque chose de positif et de constructif. Mais il y a aussi des moments où je ne sens rien et je parts dans un délire et je finis par disparaître. Mon idée était d’intégrer les deux parties émotionnelles : l’ado et moi.
Je devais également faire apparaître ce geste de se faire du mal avec ce cutter. Attention cela ne veut pas dire que je passe à l’acte. Mais dans ma tête je le dois et c’est ça qui est dur à gérer quand je suis Béatrice bien dans le présent c’est cette souffrance. Cette incertitude de ne pas arriver à passer au-delà de cette pensée.
De même je souhaitais, à travers mon dessin, malgré la situation, faire apparaître une émotion esthétique : cela s’est montré difficile, mais je le voulais. Créer malgré tout, un peu de douceur dans ce geste brusque et dangereux.
Mes idées étaient réunies je devais les faire parler dans les représentations.
• J’ai donc commencé par dessiner ce corps visage avec cette bouche grande ouverte, qui fait parler cette souffrance, mais aussi, l’ado Béa qui souhaite me pousser à me faire du mal, me punir. Cette partie-là, qui apparaît subitement et envahit le présent.
• Puis j’ai continué mon esquisse, en faisant apparaître le bras où est incorporé le cutter. Le geste de me faire du mal, de me punir, cette pensée est là.
Pour concevoir le manteau de mon esquisse, Juste ce blond de l’ado Béa et ce rouge sang qui dans ma tête m’apaisait.
• Le reste en gris différent tout en marquant plus cette couleur par endroit en la ponçant avec mon doigt.
• La couleur grise comme pour exprimer un deuil, comme pour cracher quelque chose en tant que Béatrice adulte qui me gênait.

Quels matériaux avez-vous utilisés ?

Peinture conçue sur feuille blanche 36 x 48 cm
Crayons de papiers, HB, 3B, 4B. Feutre rouge aquarelle.

Que ressentez-vous en regardant votre production ?

En observant mon dessin de loin, la première chose que je recherchais était cette émotion esthétique, j’avais cette peur de faire apparaître de l’angoisse et de la frayeur dans mon dessin, je me serais sentie fautive. J’ai la gorge serrée, mais je ne sens pas d’angoisse du moins j’en suis peut-être incapable.

Bd – Pourquoi Béa a-t-elle écrit cela ?

BD-–-Encre-n°19–-Qui-est-BéaJe travaille aujourd’hui sur le pourquoi Béa est intervenue dans mon dernier commentaire concernant mon dessin d’hier, et pourquoi elle s’est exprimée. ainsi je reprends le texte :

Concernant les couleurs deux parties le rouge là ou j’ai du mal à décoller de la grrrrrr aaaaa maso ele beatrisse mioi vet tuer sa lope ele pa come mioi aaaaa grrrrrr é e é e é e é e ele é e é e é e grrrrrr

Le rouge représente ma peur de ne pas réussir, avancer, elle représente aussi ma colère, mon mal être etc. cela ressort toujours ainsi dans mes dessins, une façon de m’exprimer, mais il y a quand même des couleurs gaies.

Maintenant on sais que Grr aime le rouge aussi mais pourquoi ? Je pense qu’elle est vive et qu’il l’emploie dans toutes ses formes quand il dépose sur facebook ou le blog, peut êgrrrrrrr é e é e é e é ele é e é e é e grrrrr aaaaa éme mom papa male au vemtre le momsieu trot male mom papa éme trot fore aaaa  grrrrr é e é e é e t e u e é e é e é e ele é e é e grrrrrrr je reprends : le mot être, pour exprimer ce qu’il ressent comme il ne sait pas parler.

Maintenant pour Béa l’adolescente pour son intervention, peut-être qu’elle veut me dire, me faire comprendre, qu’elle n’aime pas cette couleur rouge. Cela lui rappelle peut-être des souvenirs douloureux et c’est pour ça qu’elle est apparue, une idée. Elle n’aime peut-être pas non plus quand j’écris « j’ai du mal à décoller » ou alors quand j’emploie les mots « deux partie en moi. ou alors le fait que je me rabaisse. Encore d’ autres idées à percer.

Pour sa phrase, ce quelle exprime là-dedans, elle traite de tous les mots la petite beatrisse, qu’elle veut la tuer c’est très clair, mais il y a une chose importante que je ne dois pas ignorer non plus, elle écrit, je ne ressemble pas à la petite beatrisse « à ele » pourquoi ? Peut-être qu’elle a une image d’elle fausse, qu’elle se base dessus, ou alors beatrisse fait ressortir en elle de la souffrance de ce qu’elle a vécu, et que le vécu de beatrisse elle ne le supporte pas non plus. Une façon pour elle d’exprimer sa souffrance. Peut-être une colère aussi, mais que egrrrrr é e é e  é e é ele é e é e grrrrrr je reprends : enfin de compte elle ne veut pas la tuer, juste lui faire peur. Tellement de possibilités mais ce ne sont que des hypothèses, alors comment je peux savoir laquelle est bonne ? La laisser s’exprimer ainsi peut-être aussi que c’est ce quelle veut, qu’elle me demande.

Mon dessin

Une tête Béa, que j’ai représentée. Un ressort car pour moi elle me donne l’impression de ressortir comme cela, dans mes textes et éventuellement dans mon comportement, d’un seul coup propulser comme si une force l’a faisait jaillir, j’ai dessiné (aaaaaa grrrrrrr sa lope maso ele beatrisse mioi vet jou er ele maso je vet tuer pa come mioi  ele aaaaa grrrrrrr) aussi deux points d’interrogations. Une façon pour moi de lui demander si ce que je propose peut être cela, car je ne suis pas sûre, juste des hypothèses, et pour finir le mot pourquoi correspond, pourquoi pas agir ou écrire autrement d’une façon plus correcte ?

J’ai fait ce dessin aux encres, mais en effet plume je veux dire juste par petits coups. J’ai essayé de jouer avec les couleurs en les mélangeant, et pour le fond j’ai pris un tampon rond à manche et j’ai tamponné partout avec plus ou moins d’eau pour nuancer les couleurs.