BMP – Je veux être là


Je voulais faire un autre dessin, je veux être là et non choutée par ce nouveau traitement.
Je voulais aussi que mon deuxième tableau soit plus compréhensible. Il me semblerait qu’il serait un peu mieux.
Je n’ai pas cherché à réaliser un tableau approfondi en détail, je ne suis pas disons au mieux, très présente dans ma tête pour pouvoir bien réfléchir et le faire naître.
Me faire plaisir même dans l’état dans lequel je suis, je voulais réaliser ce geste avec ma main et ce pinceau, suivre le mouvement et en découvrir les couleurs qu’il en sortait. Comme une découverte. Je dirais des couleurs que ma tête me disait. Maintenant si c’est vraiment Béatrice qui était là présente ça je n’en sais rien, car je suis tellement peu présente, dans le brouillard et légèrement en mode sédation que les dissociations je ne m’en rends pas compte quand celles-ci se présentent. Mais je ne recherchais pas non plus à le savoir, j’avais trop de mal à avoir : « les yeux en face des trous comme on dit ».
Voilà j’ai passé un agréable moment installé dehors c’est ce que je retiens.
Maintenant le tableau pourrait s’appeler « mystère » car je ne sais en réalité en expliquer les étapes de sa réalisation.
Mais il reste un tableau gai en couleur 🙂 comme le soleil qui est là présent cette après-midi.

Matériaux utilisés :

Aquarelle réalisée sur feuille de format de 50 x 70 cm à grain fin.
J’ai utilisé les couleurs aquarelles suivantes : Rouge vermillon, vert jaunâtre, jaune citron , jaune pâle, violet, bleu de Prusse, blanc de Chine.
Je me sens un mieux cette après-midi.

BD – Dissociations

Je suis effondrée  ce soir de voir toutes ses dissociations … Comme je dois décevoir que l’on puisse pas arriver à les diminuer. Que je n’arrive pas moi Béatrice à les gérer afin qu’il y en ai moins.
Mon espoir d’aller mieux ce soir à disparu. J’ai cette impression de m’étouffer dans mes diverses parties émotionnelles. E t d’avoir de plus en plus de mal  à rester dans le présent et ça j’en suis effrayée.
Je voudrais me punir moi , je voudrais que toutes mes personnalités comprennent que c’est devenu difficile  de vivre de cette façon. Je leur demande gentiment de me laisser respirer en tant que Béatrice adulte, car elles m’ épuisent aussi bien moralement que physiquement, Et surtout mon cerveau. Et de lui j’en ai besoin,  alors s’il vous plait je demande à  toute ma petite colonie de s’apaiser un peu et d’être moins virulente.
J’ai cette  impression d’être devenue le jouet  de mes personnalités, et d’être balancée envers chacune  d’entre elles  comme un ballon !
J’essaie de faire mes exercices régulièrement du livre, ou d’écouter de la musique,  de boire quelque chose de frais,  d’écrire ce qui m’ennuie sur une feuille et de la mettre à la poubelle, de serrer des glaçons dans mes mains etc. J’essaie aussi dans la journée, d’éviter de penser à mon passé d’en faire attraction. De me concentrer envers ce qui m’aide le plus le dessin.
Ce soir ce sont des larmes de peur, de frayeur qui sont là, de ne pas pouvoir arriver à mieux gérer mes dissociations.