Les militantes féministes et l’émergence des agressions sexuelles sur mineurs en Europe par Laurie Boussaguet

Revue française de science politique 
2009/2 (Vol. 59) 

L’objectif de cet article est d’analyser comment des militantes féministes sont devenues les actrices clefs de l’émergence du problème des abus sexuels sur mineurs en Europe dans les années 1980. Engagées dans la lutte contre le viol des femmes, elles prennent conscience des violences sexuelles faites aux enfants et parviennent à inscrire cet enjeu sur l’agenda public et politique, en mobilisant des répertoires d’action variés et en ayant recours à des relais pertinents, qu’il s’agisse des professionnels s’intéressant aux enfants victimes ou aux ministres femmes qui détiennent les portefeuilles de la famille ou de l’égalité hommes-femmes à cette époque-là. Ce rôle central des militantes féministes permet en outre de réfléchir au lien qui existe entre prise de parole (construction particulière de l’enjeu sous l’angle de l’inceste et des violences patriarcales au sein de la famille) et prise de pouvoir (monopole féministe de l’émergence dans les années 1980) ; ou comment la lutte sur le sens à donner à un phénomène peut modifier les rapports de force entre acteurs en présence. Cette lecture féministe du problème des agressions sexuelles sur mineurs ne dure d’ailleurs qu’un temps ; après « l’inceste », la « pédophilie » fait son entrée sur les agendas européens dès la décennie suivante.

  • Les militantes féministes : prise de conscience et problématisation du phénomène des abus sexuels sur mineurs
    • Les féministes françaises et les lignes d’écoute des victimes de viol
    • Les féministes belges et l’aide aux femmes victimes de violence
    • Les féministes anglaises et les centres d’accueil et d’écoute
    • Un vaste processus de « cadrage »
  • Les militantes féministes et l’activation des mécanismes d’émergence
    • Des répertoires d’action variés
    • Des militantes féministes « connectées » au monde des professionnels de la petite enfance
    • Les femmes politiques : des relais efficaces
  • Inceste et violence patriarcale : la construction féministe de l’enjeu des abus sexuels sur mineurs
    • Une dialectique prise de parole/prise de pouvoir
    • La fin de la « résonance » : une marginalisation des militantes féministes

Pour lire l’article cliquez sur le logo de Cairn info