BMP – La matière


Tableau travaillé avec plusieurs matières.
Je voulais expérimenter, je voulais travailler avec de la matière et observer ce qu’il se passe à la fin, quel effet cela fait pour celui qui le regarde.

Comment avez-vous procédé pour réaliser cette esquisse ?

Tout d’abord, je me suis installée dehors, le temps étant frais, un peu de soleil, ce que j’aime.
J’ai posé mon châssis blanc à plat sur la table.
Première étape.
• J’ai pris le produit Bindex de couleur Mat, que j’ai étalé avec une spatule moyenne sur tout le châssis.
• J’ai ensuite découpé plusieurs sortes de feuilles avec des textures différentes : sopalin, papier de soie, papier alu…
• Puis j’ai chiffonné entre mes mains tous mes découpages. Je les ai étalés sur mon châssis bien à plat, en y mettant une petite dose de Bindex afin qu’ils tiennent bien sur mon tableau. J’ai fait ceci avec tous mes morceaux.
Deuxième étape.
• J’ai recouvert mon collage avec une couche assez épaisse de produit Gesso Apprêt de couleur blanc, à l’aide d’un pinceau assez gros.
• J’ai laissé sécher le tout pendant une nuit.
Troisième étape.
Le lendemain, j’ai utilisé les couleurs aquarelle.
• J’ai pris un morceau d’éponge sur lequel j’ai mis directement la couleur choisie, par exemple le vert et j’ai tamponné doucement sur mon tableau.
• Puis, j’ai continué de la même manière, mais sans rincer mon éponge ; j’ai laissé les couches de couleur aquarelle qui se mettaient en couche sur mon éponge.
• J’ai laissé sécher environ 2 heures.
Quatrième étape.
• Après avoir étalé de la colle blanche transparente avec un pinceau assez gros, j’ai saupoudré mon tableau de lamelles fines de pastels secs et de pastels gras.
• Je voulais à la fin faire apparaître un manteau de couleur.

Matériaux utilisés :

Tableau en Châssis de couleur blanche en toile de coton 38 X 45,5 cm
Bindex Mat Artist acrylics Pèbèo de couleur blanche.
Colle blanche Cléopâtre, colle bricolage, multi-usage.
Gesso Apprêt tous support blanc.
Un gros pinceau.
Couleurs aquarelle
Pastels secs, et grasses.
Diverses textures, de feuilles.

Qu’avez-vous ressenti ?

• Je me disais que ces produits blancs étaient agréables à étaler : ça glisse tout seul sous la spatule, c’est comme de la chantilly !
• Je n’ai pas réussi à sentir une odeur, pourtant ces produits en ont.
• J’avais par moments envie de laisser mes traces de doigts sur le tableau, les mélanger avec les divers produits blancs et de bien les mélanger avec.
• À un moment ce blanc cassé m’a rappelé la couleur du sperme.
• Je me sentais m’évader dans ma tête.
• J’avais comme une impression d’écho dans mes oreilles, je me sentais comme un peu ivre.
• Je voulais faire apparaître quelque chose de gai mais aussi de curieux, un côté mystérieux concernant ce tableau.
• Par moment me concentrer me paraissait difficile, je ressentais une incompréhension, mais celle-ci me paraissait bien loin dans ma tête.
• Mon passé est remonté, des odeurs, je faisais en sorte d’essayer de respirer calmement.
• J’ai eu des petits moments de blanc, et de brouillard.
• Par moment je me sentais « gamine » : vouloir découvrir et m’amuser.
• J’ai apprécié malgré mes ressentis, ce moment de découverte.

Que ressentez-vous face à ce dessin ?

En regardant mon tableau et les différentes étapes, ma première réaction a été de regarder si les différents reliefs de mes textures ressortaient, car mon but était de travailler avec celles-ci et avec différents produits.
Je trouve que c’est original  et je suis contente d’avoir travaillé avec ces matières différentes.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire