BD – Préparation de Halloween à « La table de Jeanne-Marie »

Atelier dessin-peinture à l’association de « La table Jeanne-Marie » en cet après midi.
Halloween va bientôt pointer le bout de son nez 😀.
Quand je suis arrivée tout le monde était en retard et donc j’ai mis la main à la pâte pour aider, ce qui fait que nous avons commencé les ateliers vers 14h30 bien passés…
Juste avant les ateliers j’avais échangé avec le cuisinier, je lui disais qu’Halloween allez bientôt arriver et je trouvais sympa de faire des dessins là-dessus 🖌✏🌈
À ce moment-là le cuisinier me regarde et me dit : « j’ai un cadeau pour toi, j’ai une grosse citrouille dont je ne vais pas du tout me servir pour cuisiner, alors si ça te dit je te la donne » Évidemment aussitôt j’ai dit : » ah ça, ça serait cool ! »
Effectivement elle est énorme. Nous allons donc nous en occuper dans quelques jours.
Sur ce je retourne dans la salle et je prépare mes tables avec Victoire pour faire dessin. Le cours de français ne se fera qu’après.


Il y a eu beaucoup de monde à cet atelier. Je n’ai pas mis tous les dessins car certaines personnes ne le souhaitaient pas.
Quand tout le monde était rassemblé autour des tables c’est à ce moment-là que je leur ai expliqué que nous allions faire des dessins sur la fête de Halloween. Avant tout je leur ai expliqué ce qu’était cette fête. Puis je leur ai montré quelques exemples de dessins pour leur donner quelques idées.
Toutes les personnes étaient très emballées à l’idée de dessiner sur ce thème. Elles n’ont pas perdu de temps à prendre les crayons, la peinture, les feutres et les pinceaux pour faire naître plusieurs dessins. La bonne humeur était là. Cette fête d’Halloween a attiré certaines personnes pour faire des blagues. A un moment donné il y avait l’ambiance d’une cour de récréation. mais cela n’empêchait pas les personnes de faire leur dessin.


Nous avons également partagé sur des sujets plus sérieux comme par exemple une personne qui a été refusée pour rester en France. La famille d’accueil compte bien de pas en rester là.
Ça touche toutes les personnes qui viennent à l’atelier dessins et français. Des liens forts son nés entre toutes ces personnes, ils se tiennent les coudes. Elles ne perdent jamais espoir quand un refus se présente. Elles ont toujours moyen de refaire appel parfois la réponse devient positive parfois le refus est toujours là et là elles viennent nous voir pour nous dire au revoir et repartir ailleurs… c’est dur.


Pour revenir à ce moment de dessin d’Halloween malgré ces échanges forts et triste et le mot est bien faible des fois quand on les entend parler entre eux et même avec nous, nous qui ne devons montrer aucune émotion sur notre visage. Pour moi c’est parfois difficile de rester neutre. Nous les soutenons mais nous devons garder une certaine limite et moi parfois j’ai beaucoup de mal. On aimerait les accompagner à leur rendez-vous pour les soutenir mais ça n’on a pas le droit non plus.

Donc petit à petit plusieurs dessins ont montré leur bout du nez. Il y avait une grande application dans ce travail de la part de tout le monde. Tout le monde prend plaisir soit à prendre des feutres ou de la peinture. Même quand ça devient un peu plus compliqué. Quand tous les dessins étaient terminés, je les ai mis à plat sur une table et nous avons choisi lesquels nous allions suspendre sur les deux grands plans qui était accrochés au mur. J’avais fait cette demande à la direction qu’on me mette quelque chose afin que je puisse accrocher les dessins. Ça m’ennuyait à chaque fois de les ranger dans ma malle et que personne ne puisse voir ce que faisait toutes ces personnes.
Celles-ci étaient très fières de pouvoir accrocher leurs dessins sur les tableaux. Ça leur donne confiance un peu en elles, je trouve ça très important. Et puis ça leur permet d’observer ce qu’elles sont capables de faire.

L’atelier s’est terminé doucement, nous avons rangé ensemble, nous avons nettoyé.
Puis j’ai accompagné quelques personnes au cours de français de Victoire, je suis restée un peu et j’ai fait faire quelques dictées et de la lecture.
Je fais ce que je peux concernant  le français, Victoire a compris et je trouve ça bien.
Je préfère nettement faire faire du dessin et de la peinture 🖌✏🌈 😀.
Et l’après-midi s’est terminé par un goûter.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire