Cancer : l’art-thérapie pour soulager les malades


Cancer : l’art-thérapie pour soulager les malades
PAR JADE BOCHES
20 AVR 2018
Des chercheurs américains ont réalisé une étude pilote afin d’observer les effets de l’art-thérapie chez des personnes atteintes de leucémie.
« La musique adoucit les mœurs », mais c’est le cas de l’art en général. Afin d’en observer les effets chez des malades atteints d’un cancer, des chercheurs de l’université de Rochester, aux Etats-Unis, ont proposé des séances d’art-thérapie à des patients souffrant de leucémie. Les résultats de leur étude sont parus dans l’European Journal of Cancer Care.
Le but de cette étude pilote était de savoir si une simple initiation à l’art-thérapie au chevet des patients améliorait l’humeur, réduisait la douleur et l’anxiété. Les chercheurs ont proposé ce projet, consistant à enseigner des techniques artistiques pendant 30 minutes, à 31 patients (21 femmes et 10 hommes). Au final, 21 malades ont accepté de participer, soit 19 femmes et 2 hommes.

Se sentir mieux grâce à l’art

Résultat, les chercheurs ont observé une amélioration significative dans l’humeur, la douleur et l’anxiété. 95 % des volontaires ont qualifié cette expérience de « positive » et 85 % d’entre eux souhaitaient participer à d’autres ateliers de ce genre. Selon les auteurs de l’étude, l’art-thérapie pourrait être considérée comme un complément aux traitements traditionnels contre la douleur et l’anxiété. D’autres études, avec un plus grand nombre de participants et une égalité entre les sexes serviront à généraliser ces résultats. En France, des associations développent l’art-thérapie dans les hôpitaux et notamment dans les services de cancérologie, comme l’association Aparthé dans la ville de vichy.

Pour lire l’article, cliquez sur le logo Top santé

Une réflexion au sujet de « Cancer : l’art-thérapie pour soulager les malades »

  1. http://www.midilibre.fr/2018/02/27/bagnols-grace-a-l-art-therapie-elles-oublient-la-maladie,1633185.php#

    Article:
    T ous les lundis depuis deux ans, six à huit personnes se retrouvent dans les locaux de la Ligue contre le cancer, place Mallet, pour des ateliers d’art-thérapie animés par Virginie Cavalli Fombonne.

    Les rires fusent, autour des pinceaux et des œuvres toutes fraîches. Tous les lundis depuis deux ans, six à huit personnes se retrouvent dans les locaux de la Ligue contre le cancer, place Mallet, pour des ateliers d’art-thérapie animés par Virginie Cavalli Fombonne.

    Les participantes sont tellement emballées qu’elles ont émis le souhait d’organiser une exposition (1). “Je leur propose des techniques (collage, écriture, peinture, etc.) et des matériaux divers, précise l’art-thérapeute. Elles expérimentent, se découvrent. Il y a une belle émulation. Je propose de remobiliser les capacités créatrices de chacun. Si, au départ, elles étaient timides, aujourd’hui, elles viennent régulièrement et trouvent du bonheur ici.”

    Ce moment s’apparente à une parenthèse enchantée qui permet de mieux faire face à la maladie et de retrouver le moral. “J’exprime ma maladie, ce que je ne peux pas faire par ailleurs, témoigne Maryse. C’est devenu un besoin de venir car c’est libérateur.” Marie ne manque pas un seul de ces rendez-vous : “ça apporte de la sérénité, de l’échange.” Elles sont d’ailleurs devenues amies. “On oublie tout et les effets perdurent quand on rentre chez soi, raconte Gilberte. Virginie nous apporte beaucoup, c’est notre rayon de soleil !” Quant à Odette, elle était réticente, “je n’ai pas l’habitude de peindre. Et je vois que les choses viennent”.

    La magie de la créativité
    Liberté d’expression et lâcher prise sont d’ailleurs les maîtres mots. “Quand on crée, on passe du cerveau gauche au cerveau droit”, explique l’art-thérapeute. “Je n’avais pas le moral et ça m’a aidée. Avec la sophrologie (2) aussi, je retrouve le moral. C’est génial. On est comme des enfants qui pataugent.” Gilberte a débarqué voilà peu des Vosges. “Il n’y avait rien de comparable. On ressort vraiment regonflées de ces ateliers.”

    “C’est la magie de la créativité, complète Virginie. Ici, il n’y a aucun jugement.” Voilà huit ans qu’elle exerce ce métier. “Je suis persuadée des bienfaits des arts, quels qu’ils soient, la danse, la musique…” Les résultats parlent d’eux-mêmes : les créations individuelles ou collectives révèlent des talents incroyables !

    (1) L’exposition aura lieu début mai, cave Mallet, dans le cadre d’une manifestation organisée par le Comité de jumelage. (2) La Ligue contre le cancer propose (gratuitement) d’autres “soins de support” comme le yoga, la sophrologie, l’aquagym, la réflexologie. Renseignement au 06 83 55 85 92, ou sur place, place Mallet, le mercredi de 10 heures à midi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *