TF1 – Sept à huit – Miss France vient à Rose Danse


Elle a 23 ans, qui est Maëva Coucke, la nouvelle Miss France ?
Ne manquez pas « Sept a huit »
dimanche 24 décembre 2017
sur TF1
vers 18h40.


Ghislaine Achalid

La nouvelle Miss France a décidé de démarrer sa première semaine en venant rencontrer mes patientes lors de mon atelier Rose Danse que l’association Les Bonnes Fées soutien a Curie. L’occasion de parler de l’importante de pratiquer une activité physique adaptée pendant les soins et des bienfaits de mon programme.
Bravo au patientes qui ont répondu présentes et merci aux Bonnes Fées !
Ghislaine Achalid

Cancer du sein en ligne : effets de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication

Cancer du sein en ligne : effets de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication

Marie-Jo Brennstuhl
Pauline Audinet
Cyril Tarquinio

Available online 9 October 2017
Résumé

Objectif

L’objectif de cette étude est de mettre en exergue les effets de l’utilisation de lieux d’échanges virtuels sur l’adaptation psychologique des patientes à la pathologie cancéreuse et notamment au cancer du sein.

Méthode

Pour ce faire, une revue de littérature a été effectuée. Les bases de données Cairn, Wiley Online Library, Taylor and Francis, ScienceDirect, Journal of Medical Internet Research (JMIR), Communication organisation, PubMed Central NCBI, APA PsycNET, Cross Ref, Oxford Journals, Persee, et Link Springer ont été explorés. Nous avons inclus toutes les études quantitatives et qualitatives portant sur l’utilisation de technologies ou de ressources en ligne en lien avec le cancer et plus particulièrement le cancer du sein.

Résultats

Cinquante-deux articles ont alors été sélectionnés. Quarante incluaient exclusivement des femmes atteintes du cancer du sein, et 12 incluaient différents types de cancer (sein, prostate, reins, poumon, sang…). La plupart des études ont rapporté des résultats significatifs en termes d’adaptation psychologique : une amélioration du bien-être émotionnel, psychologique et général ; une diminution de l’anxiété et du stress ; un meilleur optimisme ; une meilleure qualité de vie, ainsi qu’une meilleure participation à la santé.

Conclusion

Les résultats suggèrent une relation positive entre les lieux d’échanges pour les patientes et les résultats concernant la gestion de leur vécu par rapport à la maladie.

Pour lire l’article, cliquez sur le logo de Elsevier